Du sport pour améliorer l'érection !

Une revue scientifique, publiée dans le Sexual Medicine en avril 2018, confirme les bénéfices du sport sur l'érection.

Par Dr Charlotte Tourmente

Rédigé le April 20, 2018 , mis à jour le April 20, 2018

La fréquence du trouble de l'érection augmente avec l'âge et différents facteurs de risque, comme l'obésité, l'hypertension artérielle, le syndrome métabolique ou encore l'inactivité physique. L'une des principales causes de trouble de l'érection est d'origine vasculaire : le diamètre des artères du pénis est réduit par des dépôts de cholestérol, ce qui perturbe l'arrivée de sang dans le pénis et donc l'érection. De plus, une anomalie de la couche interne de la paroi, l'endothélium, contribue au trouble puisque l'endothélium produit un élément-clé dans la cascade chimique aboutissant à l'érection. Le trouble de l'érection est parfois le prémisse d'une maladie cardio-vasculaire. Il est d'ailleurs lié aux mêmes facteurs de risques cardio-vasculaires, comme l'obésité, la sédentarité, l'hypertension, le syndrome métabolique.

L'activité physique, bénéfique sur l'érection

Les études ont prouvé que l'activité physique est bénéfique sur l'érection[1]. La revue scientifique[2] a synthétisé les résultats de plusieurs études consacrées à l'activité physique chez les hommes souffrant d'une dysfonction érectile et présentant un des facteurs de risque ci-dessus ou des manifestations de maladie cardio-vasculaire. Dix articles publiés entre 2006 et 2016 ont répondu aux critères choisis par les auteurs (essais contrôlés randomisés ou contrôlés ; index validés évaluant l'érection, comme le IIEF-5 ;…). Ceux-ci ont analysé les différentes modalités d'activité physique (durée, intensité et fréquence des séances, durée de la pratique, supervision,…).

En conclusion, ils recommandent 40 minutes d'activité physique supervisée, avec un exercice aérobie, autrement dit d'intensité modérée ou moyenne. La fréquence idéale des séances serait de quatre fois par semaine. Dans ces conditions, une activité physique de 160 minutes hebdomadaires durant six mois diminuait le trouble de l'érection. Toutefois, le nombre de patients inclus était relativement faible et le double aveugle n'était pas possible.

A lire aussi : Booster sa sexualité grâce au sport

Conseils pratiques

Recommander la pratique régulière d'activité physique est  un conseil simple, sans aucun effet secondaire, qui gagnerait à être intégré en complément d'autres conseils pratiques. Il sera d'autant plus efficace s'il est associé au sevrage tabagique et à la diminution de la consommation d'alcool, une alimentation équilibrée et variée, riche en fruits et légumes. Les bénéfices dans la sexualité compenseront largement ce qui peut être vécu comme un "sacrifice" ! Alors à vos baskets…


[2] Physical Activity to Improve Erectile Function: A Systematic Review of Intervention Studies Helle Gerbild. Sexual Medicine. 13/04/2018. http://www.smoa.jsexmed.org/article/S2050-1161(18)30029-1/abstract

 

Le trouble de l'érection ou dysfonction érectile) se définit par l'incapacité à obtenir ou maintenir une érection de qualité suffisante pour assurer une activité sexuelle satisfaisante. Il affecte un homme sur 3 en moyenne et il affecte de façon considérable sa qualité de vie, tout comme celle de la partenaire et l'harmonie du couple. il se traite par des comprimés, des injections dans les corps caverneux du pénis, une pompe à pression( vacuum®) ou en dernier recours une prothèse pénienne.