Qu'est-ce que la masturbation thérapeutique ?

La masturbation évoque le plus souvent des bienfaits sur le stress et le plaisir ou à l’inverse un risque d’addiction. Il existe une autre manière d’en parler comme outil thérapeutique. Les sexologues prescrivent la masturbation à leurs patients comme un médicament.

Par Dr Gilbert Bou Jaoudé, sexologue

Rédigé le March 29, 2021 , mis à jour le April 2, 2021

Prescrire la masturbation, c'est une pratique assez courante et très ancienne de la part des médecins.

Au 19ème siècle des médecins avaient découvert qu’après l’orgasme les partenaires étaient plus détendus, ils décident alors d’utiliser la masturbation comme outil pour traiter à l’époque "les crises d’hystérie ".

Ils se sont ensuite rendus compte que c'était très peu confortable et ont décidé d'utiliser d’autres méthodes. Ils envoyaient des jets d’eau sur la zone génitale des femmes puis ensuite les premiers vibromasseurs ont été inventés par Joseph Granville à la fin du 19ème siècle. 

Des pratiques interdites

Ces méthodes ne sont plus d’actualité et surtout interdites. Si un jour un thérapeute vous propose des pratiques de ce type, il faut partir sur le champ. Rien ne doit être fait sans le consentement du ou de la patiente. Les organes génitaux ne doivent pas être touchés en dehors d’un examen médical justifié. 

En revanche, cette méthode reste très utilisée en sexologie mais bien évidemment sous une forme complètement différente que dans le passé. L’une des masturbations thérapeutiques les plus courantes chez les femmes est de leur conseiller de profiter d’un moment de masturbation pour découvrir leur propre fonctionnement sexuel .

Par exemple de découvrir seule quelles stimulations leur donnent les meilleures sensations de plaisir, quelles parties de leur clitoris externe est la plus sensible, préfèrent-elles stimuler le clitoris de façon circulaire ou de haut en bas ou autrement.

Obtiennent-elles plus facilement leurs orgasmes avec une combinaison de stimulation clitoris + pénétration dans le vagin, ou est-ce que les mouvements du bassin modifient leurs sensations etc... Le but ultime étant de mieux se connaître pour mieux profiter ensuite des plaisirs lors des rapports sexuels.

Sexothérapie pour troubles de l’éjaculation 

Dans les sexothérapies l’une des situations les plus fréquemment utilisées dans la masturbation est celle pour les troubles de l’éjaculation. Il est conseillé aux patients de profiter d’un moment de masturbation pour appliquer des exercices et des techniques au niveau des muscles du périnée

Cela permet d’obtenir un meilleur contrôle sur les sphincters lors de l’excitation sexuelle, et donc un meilleur contrôle de l’éjaculation lors des rapports sexuels. Il est même possible d'y associer les vibromasseurs masculins pour obtenir un contrôle encore plus précis du périnée. 

Une autre forme de masturbation thérapeutique intervient chez les hommes qui ont des troubles de l’érection avec une composante psychologique forte.
Il est parfois conseillé de profiter d’un moment de masturbation pour la pratiquer tout en appliquant des méthodes mentales inspirées des techniques de pleine conscience voire d’autohypnose.

La masturbation associée à ces techniques mentales permet à certains hommes de passer un cap psychologique et de dépasser ensuite les peurs lors de l’acte sexuel. 

Ce sont donc des " masturbations thérapeutiques" à visée sexologiques.

Un antidouleur ?  

Quelques études ont montré que la masturbation pouvait soulager certaines douleurs comme les migraines ou les douleurs musculaires. 

L’une des études très récentes appelée Menstrubation (pour menstruation et masturbation), menée par deux marques de vibromasseur et de cup menstruelles, a montré que la masturbation pendant les règles réduisait les douleurs menstruelles de façon très significative chez la majorité des femmes qui ont accepté de participer à l’étude.  

Cet effet est probablement lié aux sécrétions hormonales provoquées par l’orgasme comme l’ocytocine qui va décontracter l’utérus et diminuer les douleurs liées à l’expulsion du sang.

Dans cette étude, le jouet sexuel (sextoy) utilisé est d’une génération moderne à air pulsé et non à vibration, ce qui provoque des sortes d’ondes de choc douces. Les ondes de choc jouent un rôle positif sur les douleurs pelviennes. Il est donc possible que cette nouvelle génération de sextoy à air pulsé puisse apporter quelque chose de nouveau encore à la masturbation thérapeutique chez les femmes et les hommes.  

Une "masturbation thérapeutique " adaptée pour tous ?

Comme toute thérapie elle peut être adaptée à certaines personnes mais pas à d’autres. Comme toute thérapie elle a des avantages et des inconvénients.

Il est par exemple difficile de se forcer, cet acte doit garder un minimum d’envie spontanée, ça n’a pas de sens de se masturber mécaniquement.

Comme toute thérapie, il faut la considérer comme une option possible à tester ou non, chacune et chacun selon ses préférences et ses souhaits.

  • Charles.co
    Soignez vos problèmes sexuels maintenant avec Charles.