La masturbation peut-elle entraîner une diminution du plaisir ?

Le plaisir diminue-t-il avec le temps à force de se masturber ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 18, 2015 , mis à jour le August 31, 2015

Les réponses avec Catherine Blanc, psychanalyste, sexologue :

"Le corps est capable de s'offrir tous les plaisirs du monde, et ceci à répétition. C'est un fond de culpabilité. Et c'est l'idée que finalement il y a de la pulsion sexuelle, qu'il faut l'épuiser pour qu'elle se taise. C'est un peu comme ce que l'on pense du couple. A force de faire l'amour, on n'aura plus envie l'un de l'autre ou à force de manger un plat, on ne l'aimera plus. Il y a cette notion d'épuiser et d'aller jusqu'au bout des choses alors que la sexualité est un fil que l'on étire jusqu'à son dernier souffle, de manière différente en fonction de ses humeurs et de ses émotions."

En savoir plus sur la masturbation

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus