Enquête - Une étudiante sur vingt déclare avoir été violée

Parmi les 10 000 étudiants et étudiantes qui ont répondu à un questionnaire sur le sujet, 34% déclarent avoir été victimes ou témoins de violences sexuelles.

Par La rédaction d'Allodocteurs avec l'AFP

Rédigé le October 12, 2020 , mis à jour le October 12, 2020

Une étudiante sur vingt déclare avoir été violée, et une sur dix agressée sexuellement. Ces chiffres sont la conclusion d’une enquête menée par l’Observatoire étudiant des violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur, un collectif créé en mai 2019. Ce rapport permet de mettre en lumière une réalité vécue par bon nombre d’étudiantes, et surtout, de la quantifier. 

L’alcool et l’effet de groupe pointés du doigt 

Parmi les causes des violences sexuelles citées par les étudiants et les étudiantes qui ont répondu à l’enquête on retrouve : l’effet de groupe (20%), la consommation excessive d’alcool (18%), l’impunité (18%), et le manque d’éducation sur ces sujets (18%). 

Par ailleurs, les faits de violence physique sont le plus souvent commis le week-end ou en soirée, en dehors de l’établissement scolaire. 

Qui contacter ? 

Cette enquête souligne que plus d’un quart des sondés ne savent pas qu’il existe des dispositifs d'écoute mis en place dans les établissements et 18% considèrent même qu'il n'en existe aucun. 

Les numéros :

  • Le numéro d’écoute d’information et d’orientation Violence Femmes Info : 3919
  • Numéros d’urgence : 17  (ou le 114 pour les personnes sourdes et malentendantes)