Maltraitance des enfants : des assises pour une meilleure prise de conscience

C'est à quelques kilomètres de la maison où la petite Marina est décédée à 8 ans, après des années de calvaire, que se tiennent les 11 et 12 février, les Assises nationales de la potection de l'enfance. Elles vont réunir des responsables d'associations, des magistrats et des représentants des administrations concernées autour de la question "Savons-nous protéger nos enfants ?".

 

Par Géraldine Zamansky

Rédigé le February 11, 2013 , mis à jour le March 22, 2016

La réponse négative semble s'imposer à la lecture des nombreuses occasions manquées qui émaillent la courte vie de Marina et de nombreux autres enfants victimes de violence.

Parmi les causes de ces dramatiques défauts de protection, il y a l'idée selon laquelle seuls les milieux défavorisés seraient concernés... et donc à "soupçonner".

Personne n'a ainsi voulu voir la souffrance de Céline Raphaël, battue toute son enfance par son père, directeur d'usine...

Aujourd'hui médecin et auteure d'un livre-témoignage sur ces années de violence (La Démesure, Ed. Max Milo), elle est venue raconter son enfance sur le plateau du "Magazine de la santé" à Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse.

Sponsorisé par Ligatus