Attention au risque d’ingestion de piles boutons

A l’approche de Noël, les autorités sanitaires appellent à la vigilance sur ces petites piles plates, rondes, qui équipent télécommandes, appareils photos et jouets, et qui sont très facilement ingérées par les enfants.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le December 20, 2018 , mis à jour le December 20, 2018

La plupart des jouets disposent désormais d’un compartiment sécurisé par une vis pour protéger les piles boutons. Mais soyez très vigilants si vous avez des jeux sans ce dispositif : un petit enfant peut facilement avaler une pile bouton. Or cela représente un grave danger car l’objet peut se bloquer dans son tube digestif de l’enfant. Pour le pr Françoise Denoyelle, chirurgien ORL à l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP), ces piles peuvent se bloquer dans l’œsophage ce qui va provoquer une activité électrique locale pouvant entraîner des lésions irréversibles et une hémorragie massive.

A lire aussi : Un enfant de deux ans meurt suite à l'ingestion d'une pile-bouton

La prise en charge des enfants ayant ingéré une pile est urgence absolue. Chaque minute compte. Les autorités sanitaires recommandent de contacter immédiatement un centre antipoison ou le 15 en indiquant explicitement à l’interlocuteur qu’il s’agit de l'ingestion d’une pile bouton. En attendant, il ne faut surtout rien donner à manger à l’enfant.

La menace ne vient pas seulement des jouets : 40% des accidents sont provoqués par des piles de télécommandes laissées sur la table du salon. On estime que, chaque année en France, plus de 1.200 visites aux urgences sont liées à l’ingestion de piles boutons. Elles concernent très majoritairement les 0-5 ans. 

Sponsorisé par Ligatus