Comment sécuriser les piscines ?

Pour éviter les noyades et protéger les plus petits, il existe une loi qui stipule que depuis le 1er janvier 2006, toute piscine privée doit être équipée d’un système de sécurité. Quels sont les dispositifs que l’on peut trouver ? Que risque-t-on si on ne s’équipe pas ? Le point sur ces systèmes qui ne doivent pas pour autant faire baisser la vigilance des adultes.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le August 2, 2009 , mis à jour le August 27, 2015

Sommaire

Barrière, abri, couverture ou alarme ?

Selon les urgentistes, une noyade peut survenir en moins de trois minutes. Il faut donc rester vigilent pendant la baignade des enfants.
0

Bien choisir les jouets et bouées gonflables

Près de la moitié des matelas pneumatiques ou des bouées achetés sur des côtes françaises représentent un risque pour les enfants, selon une étude de la société de certification allemande TÜV Rheinland.

Sur 27 articles testés, 11 sont en conformité avec les critères, les 16 autres ne correspondent pas aux exigences minimum de sécurité, selon TÜV Rheinland. Sur deux des 27 articles, la valve s'est détachée, représentant un risque d'étouffement pour les enfants s'ils l'avalent. D'autres articles ne présentent pas de marquage comme cela devrait être le cas. Le risque le plus fréquent est la présence de forte teneur en phtalates, avec des taux supérieurs aux seuils de concentration autorisés pour les jouets, alors que ces substances sont jugées comme étant dangereuses pour la santé.

Dix-huit des produits testés sont fabriqués en Chine, la provenance des autres articles n'étant pas précisée. Le cas français n'est pas isolé en Europe, précise TÜV Rheinland, qui a effectué des tests en Italie et aux Pays-Bas, avec des résultats similaires.

Voici par conséquent quelques recommandations pour l'achat de ce type d'articles :

 

  • L'achat doit se faire dans un établissement reconnu et fiable
    Il est conseillé d'acheter les matelas et les bouées gonflables dans des magasins spécialisés, des grandes surfaces ou des grands magasins car ces structures intègrent généralement un département interne de garantie de la qualité, ce qui n'est pas forcément le cas d'une boutique sur la plage.
  • Une inspection visuelle et tactile est nécessaire
    Avant de passer à la caisse, le consommateur doit regarder sous tous les angles le jouet gonflable, pour identifier si les coutures n'ont pas des bords pointus ou si la valve de gonflage n'est pas mal conçue.
 
  • Un test olfactif s'impose
    "Si le jouet de bain ou l'article en plastique n'ont pas d'odeur habituelle, la prudence est conseillée" explique TUV Rheinland. Et d'ajouter "les mauvaises odeurs sont tout aussi offensives pour les enfants que pour les adultes. Le produit pourrait contenir des solvants nocifs par exemple".
  • Vérifier l'âge et le poids requis
    Avant l'achat, il est important de vérifier si les caractéristiques d'âge et de poids du jouet gonflable convient au petit utilisateur. A noter que les étiquettes d'avertissement méritent également une attention.
  • Attention aux articles d'aide à la flottabilité
    Les brassard et les gilets flotteurs méritent une attention particulière car ils ne sont pas "conçus ni testés comme des jouets", prévient l'organisme de certification. Il est important de repérer la marque GS, qui fait référence à la "sécurité contrôlée" ainsi que la mention "sans phtalates".

Sponsorisé par Ligatus