Cortisone : les infiltrations et les aérosols mieux tolérés que les comprimés ?

La cortisone par infiltrations (pour traiter des tendinites) présente-t-elle autant d'inconvénients que prise par voie orale ?
Y a-t-il des effets secondaires avec la cortisone en aérosol ? Certains médecins sont alarmistes, que doit-on surveiller ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le May 13, 2016 , mis à jour le May 16, 2016

Les réponses avec le Pr Laurence Fardet, dermatologue et interniste :

"On observe quelques effets indésirables avec la cortisone par infiltrations, notamment les troubles neuropsychiatriques. On voit parfois des virages maniaques après des infiltrations, mais cela reste exceptionnel. Les infiltrations sont beaucoup mieux tolérées que les comprimés.

"Concernant la cortisone en aérosol, il faut essentiellement surveiller les effets indésirables locaux, les champignons dans la bouche, les problèmes dentaires… Mais la cortisone en aérosol est très bien tolérée et elle pénètre très peu dans le sang. Les études qui ont été menées montrent qu'il n'y a quasiment pas d'effets indésirables systémiques avec ces aérosols."