Le cannabis améliore-t-il l'orgasme féminin ?

Selon une étude, la consommation de marijuana avant un rapport sexuel participe à une meilleure sexualité des femmes. Des résultats en faveur d’un recours au cannabis thérapeutique pour soigner les troubles sexuels féminins.

Crédits Photo : © Pixabay / herbalhemp

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 18, 2019 , mis à jour le March 18, 2019

Existe-t-il un lien entre cannabis et orgasme féminin ? Des chercheurs en gynécologie obstétrique et en sciences comportementales de l’université de Saint-Louis (États-Unis) se sont intéressés à l’effet de la marijuana sur la sexualité des femmes. Dans une étude qu’ils publient le 1er mars 2019 dans le Journal of Sexual Medicine, ils affirment que la prise de cannabis avant un rapport sexuel améliore la qualité de l’orgasme.

A lire aussi : Les mères canadiennes craquent pour le cannabis

Une expérience sexuelle plus agréable dans 68,5% des cas

Pour réaliser ces travaux, les chercheurs ont récolté des données auprès de patientes en bonne santé, entre mars 2016 et février 2017. Celles-ci se sont vues proposer un questionnaire dans le cadre d’une visite gynécologique de routine. Le formulaire les interrogeait à la fois sur leur satisfaction sexuelle (désir, orgasme, lubrification, douleurs pendant les rapport et expérience globale) et sur leur usage du cannabis.

Sur 373 participantes, 176 étaient des consommatrices régulières. Un total de 34% (soit 127 femmes) rapportait avoir déjà pris du cannabis avant une activité sexuelle et cet usage était lié à une amélioration de la qualité de leur vie sexuelle. Plus précisément, chez les femmes qui avaient fait usage du cannabis avant un rapport sexuel, 68,5% jugeaient l’expérience plus agréable, 60,6% notaient une augmentation du désir et 52,8% atteignaient un orgasme plus satisfaisant.
Globalement, les femmes qui fumaient de la marijuana avaient environ deux fois plus de chances d’expérimenter un orgasme satisfaisant.

Stress diminué, sens rehaussés, inhibitions levées

Pourquoi un tel effet ? Le mécanisme expliquant cette corrélation entre sexualité et cannabis est encore inconnu, rappellent les chercheurs. Plusieurs hypothèses sont cependant envisagées : premièrement, le cannabis pourrait améliorer la fonction sexuelle simplement parce qu’il réduit le stress et l’anxiété. Ensuite, il pourrait ralentir la perception du temps, prolonger le ressenti des sensations de plaisir, lèveraient les inhibitions sexuelles et augmenter la confiance et l’enthousiasme. De même, la marijuana est connue pour rehausser les sens comme le toucher, l’odorat, la vue, le goût et l’ouïe. Autant de facteurs qui jouent en faveur d’une expérience sexuelle satisfaisante.

Vers le cannabis thérapeutique en sexologie ? 

Si cette étude nécessite des travaux supplémentaires pour être validée, elle ouvre déjà une piste de recherche pour venir en aide aux femmes souffrant de dysfonctions sexuelles. Les chercheurs espèrent en effet la mise en place d’un usage médical du cannabis contre les troubles sexuels féminins comme les douleurs pendant les rapports (ou dyspareunies) et les absences d’orgasme (ou anorgasmie).

Actuellement, le recours au cannabis thérapeutique est au stade de l’expérimentation en France, depuis que l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) a rendu un avis favorable à cette technique en décembre 2018. Une trentaine de pays dans le monde l’autorisent à ce jour : de nombreux États américains, le Canada, 21 pays de l'Union européenne ainsi que la Suisse, la Norvège, Israël et la Turquie. Dans tous les cas, il ne s’agit pas de la forme fumée mais de préparations élaborées à partir de la plante de cannabis, sous forme de sprays, de gélules, d’huiles, de comprimés sublinguaux ou encore de patchs.