Un rapport préconise aux hôpitaux de renforcer leurs liens avec les universités

Dans un rapport remis aux ministres de la Santé Agnès Buzyn et de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, des représentants des centres hospitalo-universitaires (CHU) estiment nécessaire de renforcer leurs liens avec les universités et de bénéficier d'un nouveau modèle de financement.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le December 14, 2018 , mis à jour le December 14, 2018

Invités par les ministres à réfléchir au "CHU de demain", les présidents des six conférences hospitalo-universitaires leur ont présenté ce 14 décembre une vingtaine de propositions.

"À l'heure où l'université française évolue en profondeur et où la recherche et les progrès en santé" doivent se concevoir en lien avec les "sciences non médicales", les auteurs du rapport proposent "d'établir un lien renforcé entre CHU et universités en conférant un nouveau statut juridique spécifique aux CHU".

Ils suggèrent de créer une "conférence nationale des CHU" présidée par les deux ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur ou encore la consolidation "d'une politique commune en matière de gestion des ressources humaines".

Un nouveau modèle de financement

Depuis leur création en 1958, les CHU, aujourd'hui au nombre de 30, ont vu leurs missions (le soin, l'enseignement et la recherche) s'élargir, devenant notamment "un lieu d'expérimentation, d'application et d'évaluation des nouveaux outils numériques". En 60 ans, "127 premières mondiales" ont été réalisées dans les CHU français.

Selon les auteurs du rapport, un nouveau modèle de financement "s'impose". Ils réclament notamment un financement intégral des "charges générées par la formation initiale et continue, ainsi que la permanence des soins des juniors et ce sur une enveloppe dédiée indépendante de la T2A" (tarification à l'activité, qui représente 50% du financement des CHU).

Le financement de la recherche et de l'innovation devra selon eux "reposer sur la sanctuarisation d'une enveloppe dédiée financée par l'assurance maladie, mais non soumise" à son objectif de régulation des dépenses (Ondam). Autre proposition, la création d'une quatrième mission, "de prévention et de promotion de la santé", elle aussi dotée d'un financement propre. La "rénovation de l'exercice et des carrières en CHU" fait également partie des thèmes abordés.

avec AFP

Sponsorisé par Ligatus