L'allocation adulte handicapé bientôt appliquée à vie

Ce début d'année signe la fin d'un calvaire administratif pour les personnes handicapées. Certaines allocations pourront être attribuées à vie aux personnes handicapées à 80%.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le January 17, 2019 , mis à jour le January 17, 2019

Désormais, plus besoin de renouveler tous les deux, cinq ou dix ans ses demandes d'attribution de droits. Un véritable soulagement pour les personnes en situation de handicap. Roxane, 28 ans, est directement concernée. La jeune femme, handicapée moteur, se déplace en fauteuil.

A sa naissance, elle a manqué d'oxygène, ce qui provoqué des lésions irréversibles. Invalide à 80%, elle bénéficie de certains droits. Mais pour cela, elle doit remplir depuis des années des dossiers administratifs qu'elle conserve précieusement. Elle a droit à l'AAH (Allocation Adulte Handicapé), 860 euros par mois qui permettent à Roxane de payer le loyer de son appartement adapté.

Une aide financière nécessaire

Pour l'obtenir, elle doit remplir un dossier d'une trentaine de pages qui doit prouver son handicap. "A chaque fois c'est le même dossier, à chaque fois c'est les mêmes questions. Est-ce que votre handicap est stable ? Est-ce qu'il a évolué ? Est-ce que vous vous déplacez avec des béquilles, en fauteuil ? Si vous êtes capable d'utiliser un téléphone, de vous laver, de vous habiller, manger, boire..." , raconte Roxane. "Ce n'est pas normal d'avoir à réexpliquer que tu es handicapé, que tu seras handicapé toute ta vie et que c'est une chose ne qui ne vas pas changer".

Une aide financière dont elle a absolument besoin pour vivre : " C'est super angoissant. Je peux pas me permettre que mon AAH soit coupée pendant quelques mois. J'ai un loyer à payer, j'ai des factures... Mon AAH me permet aujourd'hui d'avoir mon appartement, d'avoir une vie autonome, de n'avoir besoin de personne".

La fin de l'ère du soupçon

Cette année, Roxane remplit ce dossier pour la dernière fois. Un nouveau décret lui permet désormais de bénéficier de l'allocation adulte handicapé à vie.

Pour les associations, ce décret du 24 décembre 2018 marque la fin d'un harcèlement administratif. Véronique Bustreel est conseillère nationale de l'association France Handicap. Elle salue la mesure : "C'est en fait un changement d'état d'esprit. La fin de l'ère du soupçon et l'entrée dans une autre logique qui est celle de la confiance et qui est celle de l'attribution des droits durables, de longues durées, qui permettent à la personne de se projeter durablement dans sa vie personnelle et dans sa vie sociale et qui lui permettent finalement d'avoir un raisonnement à long terme dans sa vie de tous les jours".

L'allongement de la durée d'attribution de l'allocation adulte handicapé concerne près de 800.000 personnes en France.