Louis Braille, un inventeur de génie

Il y a 200 ans, Louis Braille débutait sa scolarité à l'Institut royal des jeunes aveugles. Sans lui, et sans l'alphabet qu'il a créé, les non-voyants n'auraient pas accès à l'écriture, ni à la lecture.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 14, 2019 , mis à jour le February 15, 2019

Louis Braille est né le 4 janvier 1809 à Coupvray en Seine-et-Marne. Louis est le dernier d'une fratrie de quatre enfants. Son père est bourrelier, dans son atelier il travaille le cuir pour réaliser des attelages et des harnais. Vif et curieux, le petit Louis se faufile souvent près de l'établi pour le regarder travailler mais un jour, échappant à la vigilance de son père, Louis se blesse gravement à l'oeil avec un objet tranchant.

La blessure ne guérit pas. Deux ans plus tard, l'infection s'est étendue aux deux yeux. A 5 ans, Louis Braille tombe dans le noir. A l'époque, les enfants aveugles sont souvent réduits à mendier pour apporter un peu d'argent à leur famille. Mais pas Louis. Ses parents sont instruits, ils insistent pour qu'il aille à l'école avec les autres enfants du village dès 5 ans.

Six points magiques

Élève modèle et brillant à l'école, ses parents tentent de l'aider à la maison. Son père trouve un stratagème pour l'encourager à lire. Il cloue des clous et leur donne la forme des lettres de l'alphabet. Et du bout des doigts, Louis Braille reconnaît ainsi chaque lettre. Son père n'est d'ailleurs pas le seul à avoir cette idée. Quelques années plus tôt, un homme s'intéresse à l'éducation des jeunes aveugles, Valentin Haüy veut absolument les faire lire. Sa solution pour cela : de très grandes lettres cursives gaufrées sur du papier cartonné.

Louis Braille expérimente ce système à l'Institution royale des jeunes aveugles qu'il intègre en 1819. Cette institution veut instruire les non-voyants et leur apprendre un métier. Quand Louis la rejoint à 10 ans, l'école se situe encore dans le Ve arrondissement de Paris. Il s'y épanouit et assiste à la présentation d'un nouveau système d'écriture, militaire cette fois. Charles Barbier de La Serre l'invente pour écrire de nuit : douze points en relief permettant de retranscrire phonétiquement les mots. Mais l'orthographe et la syntaxe ne sont pas respectées. Les chiffres ne peuvent pas être transcrits, Louis Braille veut à tout prix perfectionner cette écriture.

En 1827, à 18 ans, Louis Braille présente officiellement son système qui combine seulement six points. Les lettres, les majuscules, la ponctuation et même les chiffres et la musique... Louis a pensé à tout. Il l'enseigne entre les murs de l'école, désormais installée boulevard des Invalides. C'est là qu'il y meurt de la tuberculose en 1852 et près de 200 ans plus tard, on y enseigne encore son écriture révolutionnaire.

Sponsorisé par Ligatus