Digby, le cheval-guide au format miniature

Au Royaume-Uni, un jeune journaliste aveugle et ayant une peur bleue des chiens, a décidé d’adopter un cheval miniature pour le guider.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 13, 2018 , mis à jour le February 13, 2018

Digby a 8 mois, et il a été entraîné à guider les personnes non voyantes depuis son plus jeune âge. Bientôt peut-être, il quittera sa terre natale, le Yorkshire, pour venir travailler à Londres. Car Mohammed Salim Patel, journaliste à la BBC, l’attend de pied ferme. Après avoir perdu la vue à 15 ans, il dépend entièrement de ses proches au quotidien. Et le journaliste, qui a peur des chiens, ne peut pas envisager d’en adopter un pour le guider.

Aussi à l’aise en extérieur que dans un centre commercial

Début février, la BBC diffusait les premières images de la rencontre entre Digby et son futur maître. Le cheval miniature, d’une hauteur inférieure à 97 cm, ralentit quand on le lui demande, reste calme en présence d’autres humains, et se laisse caresser. "Il aime être occupé, il aime travailler", confie Mohammed Salim Patel à la chaîne. Et Digby est aussi à l’aise en extérieur que dans un centre commercial. Pour le moment, il vit encore avec Katie Smith, l’éleveuse qui l’a dressé. Avant de pouvoir guider Mohammed, il devra s’entraîner un an de plus. Digby deviendrait ainsi le premier cheval guide d’aveugle du Royaume-Uni !

Aux Etats-Unis en revanche, beaucoup d’aveugles ont déjà opté pour le cheval miniature, par peur des chiens, comme Mohammed, ou à cause d’une allergie à leur pelage. D’autres évoquent l’angoisse de perdre leur chien et de devoir en adopter un autre. Car les chiens-guides, le plus souvent des labradors, ont une durée de vie comprise entre 10 et 14 ans. Les chevaux, pour leur part, peuvent vivre jusqu’à 30 ans. D’après la Guide Horse Foundation (une organisation caritative américaine qui fournit des chevaux-guides aux non voyants), en raison de leur durée de vie, les chevaux comme Digby sont plus adaptés aux besoins des aveugles.

"J’ai une connexion avec Digby"

Ces animaux sont également très intelligents. "J’ai une connexion avec Digby. Aujourd’hui, c’est seulement la deuxième fois que je le vois", a affirmé Mohammed à la BBC. Pour Katie Smith, cette intelligence rendrait les chevaux comme Digby parfaitement à leur aise au sein du foyer. "Ils peuvent vider un sac de pain pour en retirer une tranche et la mettre dans le grille-pain", a-t-elle expliqué au Times. "Ils peuvent mettre leur tête dans la machine à laver et en sortir des vêtements", a-t-elle ajouté.

Pour autant, il n’est pas question de dévaloriser la mission des chiens-guides, rassure Mohammed : "Nous ne voulons pas leur retirer leur travail." En attendant néanmoins, l’encadrement de ce type d’animaux pose de vraies questions. Dans quels lieux pourront-ils être admis ? Pourront-ils voyager ? C’est à la Food Standards Agency (l'Agence des normes alimentaires britannique) qu’il revient de répondre à cette épineuse question. En attendant, Digby devra faire ses preuves, et montrer qu’il peut être propre, comme un grand garçon.

Sponsorisé par Ligatus