Greffe de foie d'Abidal : le donneur est-il bien le cousin du footballeur ?

L'enquête sur un possible trafic d'organe à l'occasion de la greffe hépatique d'Eric Abidal en 2012 est relancée. Un mandat d'arrêt européen demande à son cousin de se soumettre à une série d'examens.

©EAbidal

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le August 31, 2018 , mis à jour le August 31, 2018

Coup de tonnerre dans l’affaire Abidal : le parquet espagnol vient de demander au juge en charge du dossier d'émettre un mandat européen ordonnant à son cousin Gérard Amand de passer des examens. Le but : prouver qu'il a bien donné une partie de son foie à Eric Abidal en 2012. Selon plusieurs allégations, le FC Barcelone, qui employait alors Abidal, aurait acheté un greffon illégalement pour sauver son joueur, atteint d’un cancer. Mais à cause d’un manque de preuves, l'affaire avait été classée.

Prouver que le morceau de foie greffé est celui d'un cousin sera complexe

Début juillet, le dossier a fait les gros titres quand le journal en ligne El Confidencial a révélé des écoutes téléphoniques de l'ancien président du FC Barcelone. Celles-ci laissent à penser que le foie a effectivement été acquis de manière illégale. Pourtant, Eric Abidal continue d’affirmer que son cousin est son donneur. Et il est appuyé par la Barcelona Hospital Clinic, qui l’a opéré, et qui nie toute irrégularité. Gérard Amand lui-même dément les accusations.

Malgré la décision du parquet, prouver que le morceau de foie greffé à Eric Abidal est celui de son cousin sera complexe, estime le Pr Didier Samuel, chef du pôle maladies du foie à l'hôpital Paul Brousse de Villejuif. "Il faudrait soit faire des analyses sanguines chez le receveur pour retrouver des cellules du donneur, soit faire une biopsie du foie avec une analyse de l'ADN cellulaire pour prouver qu'il s'agit de l'ADN du donneur", explique-t-il.

L'anatomie du foie du donneur est modifiée

En revanche, savoir si Gérard Amand a eu une résection du foie sera bien plus simple. "Il a donné uniquement une partie de son foie. Il y a une cicatrice abdominale, et sur l'échographie ou le scanner, on voit des modifications de l'anatomie du foie, même si le volume total du foie est revenu à la normale (il manque la branche gauche ou droite de la veine porte ou de l'artère hépatique selon le côté de l'hépatectomie)", précise le Pr Samuel.

Les enquêteurs devraient donc savoir assez facilement si Gérard Amand a bien donné une partie de son foie. En revanche, si le prélèvement est avéré, prouver – ou non – qu’Eric Abidal a reçu le greffon prendra bien plus de temps.