Greffe de coeur : "Mon donneur et moi, c'est pour la vie"

A 85 ans, Jean-Claude Le Bourhis profite de chaque instant et enchaîne les performances sportives depuis sa greffe du coeur. Avec chaque jour, une pensée pour son donneur.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le October 17, 2018 , mis à jour le October 17, 2018

Ce mercredi 17 octobre 2018, c'est la Journée mondiale du don d'organes. Ce geste anonyme et gratuit peut sauver des vies mais il se fait encore trop rare dans notre pays. En 2017, si le cap des 6.000 greffes a été pour la première fois dépassé, nous sommes encore loin des 23.000 patients qui la même année en auraient eu besoin.

Jean-Claude Le Bourhis est un greffé du coeur hors du commun. Saut en parachute à plus de 7.000 mètres d'altitude, triathlon, courses cyclistes, saut à l'élastique... ce retraité de 85 ans cumule les exploits sportifs et compte 129 médailles à son palmarès. Le 17 octobre 2015, au vélodrome de Montargis, il a même réalisé le record de l'heure des transplantés thoraciques : 108 tours avec une moyenne de 27 km/h.

A travers ses différentes performances sportives, Jean-Claude Le Bourhis souhaite sensibiliser le public et montrer l'utilité du don d'organes. Ce geste généreux qui lui a sauvé la vie. Le 25 mars 2000, date de son opération, Jean-Claude a reçu un nouveau coeur. Ce fut la fin de plus de onze années d'une grave insuffisance cardiaque. Aujourd'hui, dix-huit ans après cette renaissance, le retraité reste sous surveillance médicale. Mais Jean-Claude Le Bourhis profite de chaque instant depuis sa greffe et remercie chaque jour son donneur : "Mon donneur et moi, c'est pour la vie".

Sponsorisé par Ligatus