#EnfinUneBonneNouvelle : pour la première fois, un coeur à greffer a pris le TGV !

Pour pouvoir greffer un organe, il faut le transporter du donneur au receveur le plus rapidement possible. Et pour la première fois en France, un coeur qui a pris le train pour pouvoir être greffé !

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le November 27, 2020 , mis à jour le November 27, 2020

Après ce coeur qui avait pu être greffé malgré un accident d’hélicoptère il y a quelques jours, un autre organe a bravé le brouillard pour parvenir sans encombre au lieu de sa transplantation. 

En ce début de semaine, un homme décède à l’hôpital de Nancy. Sa famille donne son accord pour le don de son coeur. Mais manque de chance, un épais brouillard recouvre la région. Impossible donc de transporter ce précieux organe par les airs ou par la route.

Un transport en moins de 4 heures

Finalement, les médecins prennent la décision d’acheminer ce coeur à son receveur en train. C’est un moyen de transport déjà utilisé en France pour les dons de reins, mais ces organes ont une durée de conservation beaucoup plus longue une fois prélevés.

Les équipes médicales retardent alors le prélèvement de ce coeur au maximum. Un seul train dessert sans faire de correspondance la ville où le receveur attend. Il ne faut pas le manquer, ni risquer d’abîmer l’organe.

Une fois arrivé dans la gare, le coeur a été emporté sous escorte policière jusqu'à l’hôpital. Il ne manque plus qu’une opération couronnée de succès pour conclure en beauté le périple de cet organe.