Aide Médicale de l'Etat : les approximations de Laurent Wauquiez

Invité à débattre avec le Premier ministre, sur le plateau de France 2, Laurent Wauquiez a pris des libertés avec la réalité en ce qui concerne l’accès à l’Aide médicale de l'Etat (AME).

Par la redaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le September 28, 2018 , mis à jour le September 28, 2018

"L’Aide médicale d'Etat permet, pour des étrangers en situation irrégulière, de bénéficier de l’accès à la totalité de notre système de santé, soins dentaires compris", a déclaré, hier, Laurent Wauquiez, sur le plateau de l'Emission politique de France 2, lors d'un débat avec le Premier ministre, Edouard Philippe. Une déclaration qui a de quoi marquer les esprits… même si elle est fausse.

Une aide sous condition de résidence

En effet, si l’Aide médicale de l'Etat (AME) est bien un dispositif qui "s'adresse aux ressortissants étrangers en situation irrégulière et précaire", selon le site de l’Assurance maladie, il est nécessaire de remplir certaines conditions pour en bénéficier. A savoir, ne pas dépasser un certain plafond de ressources et résider "de façon stable, c'est-à-dire de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois en France ". L’AME n’est donc pas accessible à tous les étrangers en situation irrégulière, dès leur arrivée en France (à l’exception, cependant, des mineurs qui bénéficient, sans conditions, de l’AME).

 Des remboursements dentaires "Sécu"

Par ailleurs, contrairement à ce qu’affirme le président des Républicains, l’AME ne permet pas de "bénéficier de l’accès à la totalité de notre système de santé, soins dentaires compris".

Si elle ouvre droit à la prise en charge à 100 % des soins médicaux et hospitaliers, cela est vrai uniquement dans la limite des tarifs de la Sécurité sociale. Soit les mêmes remboursements dont bénéficient tous les assurés sociaux, "soins dentaires compris". Mais également avec quelques exclusions : les frais médicaux relatifs à l’aide médicale à la procréation, les cures thermales et les médicaments remboursés à 15% par l’Assurance maladie ne sont pas pris en charge pour les bénéficiaires de l’AME.

Enfin, à Mayotte, l’AME n’existe pas.

Bis-repetita

Ce n’est pas la première fois que Laurent Wauquiez surfe avec les approximations sur le sujet de l‘Aide médicale de l'Etat. En décembre 2017, notamment, il avait multiplié les erreurs dans une déclaration lors d’un meeting dans le Rhône. Il semble, cette fois-ci, avoir un peu revu sa copie. Même si des efforts restent encore à faire…

Sponsorisé par Ligatus