Une compresse retrouvée dans le poumon d'un patient 27 ans après

Oubliée au cours d'une opération chirurgicale, une compresse a provoqué un abcès pulmonaire chez un patient sexagénaire près de trente ans plus tard.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le December 17, 2018 , mis à jour le December 17, 2018

En 2016, une équipe de médecins de Toulouse a retiré une compresse qui avait été oubliée dans le thorax d'un patient, lors d'une opération effectuée 27 ans plus tôt ! Le cas clinique, vu sa rareté, a été publié le 13 novembre dernier dans la Revue de maladies respiratoires.

Cette histoire, qui finalement s'est bien terminée, a commencé en 1989. Le patient souffrait alors d'une maladie coronarienne pour laquelle il a été opéré après deux arrêts cardiaques. Dix-huit ans plus tard, le patient a commencé à cracher du sang lorsqu'il toussait. Mais malgré plusieurs examens médicaux réalisés entre 2007 et 2015, les médecins ne sont pas parvenus à trouver l'origine de ce dysfonctionnement.

A lire aussi : Tout savoir sur les infections pulmonaires

Seule une opération chirurgicale a permis de poser le diagnostic

En 2016, la toux est devenue plus grave et le patient s’est tourné vers l'hôpital Larrey de Toulouse.

Cancer, embolie, infection bactérienne ... les analyses ont exclu une à une toutes les pathologies envisageables, mais aucun traitement ne semblait être efficace. Seule information intéressante : un scanner a révélé une perte de sang au niveau du poumon gauche.
Les médecins n'ont eu d’autre choix que d’opérer le patient pour rechercher la cause de l'hémorragie. Les chirurgiens, au moment de l’opération, ont extrait du poumon un abcès contenant "une pièce textile, compacte et arrondie" : une compresse oublié en... 1989 ! Le contact du tissu avec le tissu pulmonaire avait provoqué une réaction inflammatoire.

Selon la base de données «épidémiologie en chirurgie thoracique» (Epihor), entre 2003 et 2016, 266 070 interventions thoraciques ont été effectuées et 173 corps étrangers ont été oubliées soit le 0,07% des patients opérés, comme indiqué dans le Blog Réalités Biomédicales du Monde.

 

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus