Chirurgie de l'obésité : les ados aussi

Près de sept millions de Français sont touchés par l'obésité. Parmi eux, 30.000 se font opérer chaque année pour essayer de perdre du poids. La chirurgie de l'obésité est en plein essor, le nombre d'interventions a doublé en cinq ans. Et la question de l'acte chirurgical se pose d'ailleurs de plus en plus tôt, parfois même dès l'adolescence.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le June 27, 2013 , mis à jour le August 25, 2015

Sommaire

Qu'est-ce que l'obésité ?

Marina Carrère d'Encausse et de Michel Cymes expliquent l'obésité et ses risques.

En 2012, 700 jeunes de moins de 20 ans se sont fait opérer en France, 10 étaient âgés de 11 à 15 ans. De plus en plus d'adolescents demandent à se faire opérer. Pourtant à ces âges, une telle opération est loin d'être anodine.

L'obésité correspond à un excès de masse grasse capable d'altérer la santé. On peut évaluer cet excès, en calculant l'indice de masse corporelle (IMC). On calcule l'indice de masse corporelle en divisant le poids par la taille au carré. Exemple : pour une personne qui pèse 62 kg pour 172 cm, le calcul de l'IMC est le suivant : 62/ (1.72×1.72) = 20.95.

Si le chiffre obtenu est entre 19 et 25, l'IMC est normal. Au dessus de 25, on parle de surpoids, à partir de 30 d'obésité et au delà de 35, on parle d'obésité sévère. Risque de diabète, de maladies cardiovasculaires ou d'apnées du sommeil, mais aussi des problèmes psychologiques pouvant aller jusqu'à la dépression, peuvent accompagner cette obésité.

La chirurgie de l'obésité chez l'adolescent

L'hôpital Ambroise Paré situé en banlieue parisienne fait partie des centres de référence pour la chirurgie bariatrique des adolescents.

La chirurgie de l'obésité chez l'adolescent est très rare. Seule une dizaine d'interventions ont eu lieu depuis le début de l'année 2013 à l'hôpital Ambroise Paré, qui fait partie des centres de référence pour la chirurgie bariatrique des adolescents. Plusieurs techniques chirurgicales existent pour la chirurgie bariatrique des adolescents.

L'anneau gastrique

Comme son nom l'indique, cette technique consiste à placer un anneau en silicone ajustable autour de la portion supérieure de l'estomac. Cela permet de le séparer en deux parties inégales. L'estomac fonctionne alors comme une sorte de sablier : les aliments remplissent d'abord le réservoir du haut, qui se vide plus ou moins lentement en fonction de l'ajustement de l'anneau gastrique. Une fois rempli, le petit réservoir supérieur se dilate, ce qui stimule les fibres nerveuses du nerf vague. Ces dernières avertissent le centre de la satiété situé au niveau du cerveau. Résultat : la personne s'arrête de manger, elle est rassasiée par de plus petits repas. Son organisme puise alors dans les réserves, ce qui va lui faire perdre du poids.

La sleeve gastrectomie

Autre technique : la sleeve gastrectomie. Avec cette technique, il faut retirer une grande partie de l'estomac pour former un tube. Les aliments vont d'abord être ralentis pendant leur passage dans le tube, puis ils seront évacués très rapidement dans l'intestin grêle.

Le by-pass

Le by-pass consiste également à réduire le volume de l'estomac, mais aussi à modifier le circuit alimentaire. Les aliments ne passent plus par l'estomac et la partie supérieure du tube digestif. Ils vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle, ce qui permet de réduire l'ingestion des aliments par l'organisme.

Chirurgie bariatrique des ados : le suivi post-opératoire

Clément, 17 ans, a été opéré en avril 2013.

L'opération est un véritable bouleversement dans la vie des adolescents. Alors pour surveiller et faire que la perte de poids se passe le mieux possible, le suivi à l'hôpital se poursuit bien après le jour de l'intervention.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus