Incendie : des décès provoqués par des intoxications aux fumées

Au moins 10 personnes sont mortes et une autre a été grièvement blessée dans un violent incendie, dans la nuit de lundi à mardi, d'un immeuble à Paris. Au total, 37 personnes ont été blessées dont huit pompiers.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 5, 2019 , mis à jour le February 5, 2019

Les pompiers parlent d’une intervention d’une « ampleur exceptionnelle ».  Ils étaient plus de 200 à batailler toute la nuit contre les flammes qui ont ravagé cet immeuble du XVIe arrondissement. Il a fallu maîtriser le feu tout en évacuant les résidents un par un pour limiter l’intoxication par les fumées. Selon Dr Mourad Benyamina, anesthésiste-réanimateur à l’hôpital Saint-Louis, le fait de respirer beaucoup de fumées est la première cause de décès sur les lieux de l’accident.

L’urgence pour les secours est alors de palier la détresse respiratoire car l’exposition aux flammes entraîne des complications sévères. « Dans les fumées, il y a des substances qui peuvent intoxiquer. Les plus dangereuses étant le monoxyde de carbone et le cyanure, que l’on retrouve dans la combustion de plein d’éléments qui constituent un appartement, notamment les éléments synthétiques », détaille Dr Benyamina.

Au-delà du risque d’asphyxie, ces fumées peuvent entraîner une intoxication importante avec des défaillances neurologiques et cardiaques.

 

Sponsorisé par Ligatus