Le glaucome

Chat du 24 février 2012 avec les réponses du Pr. Frédéric Chiambaretta et du Dr Esther Blumen-Ohana, ophtalmologistes.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 24, 2012 , mis à jour le March 11, 2015

Sommaire

Les réponses du Dr Esther Blumen-Ohana, ophtalmologiste

Non, le glaucome est une atteinte du nerf optique alors que la rétinopathie diabétique est une atteinte de la rétine induite par le diabète. En revanche on peut avoir les deux pathologies.

  • Quels sont les médicaments qui aggravent le glaucome ? Y a-t-il un régime alimentaire particulier à suivre ou des mesures d'hygiène ?

Dans le glaucome par fermeture de l'angle, un certain nombre de médicaments sont classiquement contre-indiqués comme certains somnifères, certains antitussifs... Dans le glaucome à angle ouvert, les corticoïdes peuvent induire une hypertonie oculaire. Les règles hygiéno-diététiques qui me semblent intéressantes de suivre sont : ne pas fumer car le tabac pourrait lui aussi toucher le nerf optique, de même que l'alcool en grande quantité, manger sainement pour avoir les nutriments essentiels au métabolisme des cellules nerveuses, faire du sport, il semble que cela aurait aussi un effet bénéfique.

  • Comment soigne-t-on le glaucome à pression normale ?

On soigne le glaucome à pression normale de la même façon que le glaucome à forte pression, à savoir il faut baisser encore plus la pression intra-oculaire. Néanmoins, il faut aussi vérifier qu'il s'agit bien d'un glaucome et non pas d'une autre pathologie.

  • L'arrêt d'un collyre pour un glaucome après l'utilisation durant plusieurs années, peut-il faire remonter en flèche la tension de l'œil ?

Oui car un collyre permet d'abaisser la pression intra-oculaire pendant la durée du traitement. Si on arrête l'instillation du principe actif, la pression intra-oculaire revient à l'état initial.

  • Est-ce que la cataracte peut se transformer en glaucome ?

Non mais on peut avoir une cataracte et un glaucome, et découvrir le glaucome après la chirurgie de la cataracte car cette dernière peut gêner la visualisation du nerf optique et l'interprétation du champ visuel.

  • Peut-on avoir une forte myopie et être atteint d'un glaucome à vingt ans seulement ?

Oui malheureusement... la myopie forte est un réel facteur de risque de glaucome.

  • Peut-on soigner un glaucome qui existe depuis 4 ou 5 ans ?

Oui, plus tôt on institue le traitement, mieux c'est.

  • Comment se fait-il qu'en 2008 j'ai été traité pour une tension oculaire et lors de l'examen du fond de l'oeil hier, un autre ophtalmo m'a dit d'arrêter le traitement ? Toutes les courbes étaient dans le vert. Dois-je avoir un autre avis ?

De temps en temps, on peut instituer un traitement pour abaisser la pression intra-oculaire sur certains arguments, et revenir sur l'indication du traitement plus tard en voyant que le bilan du nerf optique est favorable. Néanmoins, la prudence voudrait qu'on confirme l'aspect rassurant du tableau clinique, donc un autre avis peut être judicieux

  • J'ai un glaucome aux deux yeux. Je prends du latanoprost et je fais des récidives d'herpès oculaire. Le matin, il m'arrive de vouloir ouvrir les yeux mais la lumière m'en empêche, et je me tiens difficilement sur les jambes. Ca peut durer deux jours. Je souffre terriblement. Que faire ?

Le latanoprost peut dans de rares cas favoriser les récidives d'herpès oculaire, il faut donc en parler à votre ophtalmologiste qui envisagera sans doute de changer de traitement.

  • J'ai une mauvaise vision de l'oeil droit suite à une kératite herpétique, une tension oculaire qui depuis plus de deux mois ne diminue pas avec une inflammation de l'oeil (troisième traitement). Le test du glaucome passé en 2011 est négatif et pourtant cela semble être les symptômes du glaucome. Qu'en pensez-vous ?

La kératite herpétique est susceptible d'induire une hypertonie oculaire. Le glaucome est une atteinte du nerf optique secondaire à la pression exagérée, mais parfois le nerf optique résiste malgré tout.

  • J'ai 37 ans et mon chirurgien-ophtalmologue a constaté une tension importante au niveau de mes yeux lors d'un suivi post-opératoire. Il m'a surveillé pendant un an et vient de me prescrire un traitement contre le glaucome alors qu'il ne peut pas me certifier que je suis atteint de cette maladie. J'ai d'autant plus de mal à démarrer le traitement. Comment être sûr que c'est nécessaire ?

De temps en temps, on propose un traitement en prévention du glaucome c'est-à-dire qu'on pense que le patient a suffisamment de facteurs de risque de développer une atteinte, qu'il n'est pas nécessaire d'attendre cette atteinte pour débuter le traitement.

  • J'ai 25 ans, et mon ophtalmologiste m'avait trouvé une baisse d'acuité visuelle. J'ai pris un traitement pendant un certain temps. Je n'ai pas de tension dans l'oeil, et j'ai fait des examens de champ visuel. Rien d'anormal n'a été trouvé lors de cet examen, et actuellement je ne suis plus sous traitement. J'ai des antécédents de glaucome dans ma famille. De quoi peut-il s'agir ?

Peut-être que le traitement a été proposé pour passer un cap d'hypertonie oculaire induite par une inflammation par exemple.

  • Mon père a un glaucome depuis l'âge de 40 ans, j'ai une hypertonie oculaire (j'ai 32 ans), à partir de quel âge dois-je faire surveiller la tension des yeux de mes enfants ?

Dès que possible. On peut prendre la pression oculaire des enfants qui se laissent faire en consultation sans trop de difficulté.

  • Certains sports sont-ils déconseillés lorsqu'on a été opéré d'un glaucome ?

Oui à mon sens tout sport susceptible d'induire un traumatisme oculaire. Faire attention avec le yoga tête en bas et éventuellement la plongée sous-marine.

  • Quel examen doit-on faire en dehors de la prise de tension oculaire, pour savoir si on a un glaucome ?

L'examen du nerf optique est réalisé par l'ophtalmologiste. On peut ensuite proposer un examen de champ visuel et une analyse des fibres nerveuses rétiniennes.

  • La tension de l'oeil peut-elle être liée à l'épaisseur de la cornée ? Par quel examen se mesure-t-elle ? Si la cornée est épaisse, une tension de 19 est-elle normale ?

La pression de l'oeil reflète la force qu'il faut développer pour aplanir la cornée, donc une épaisseur de cornée épaisse peut être associée à une pression élevée. Néanmoins, de vrais glaucomes peuvent se développer sur une cornée épaisse. Votre ophtalmologiste vous rassurera quant à l'aspect de son nerf optique.

  • Dans le cas où on est presbyte et atteint de cette maladie, peut-on porter des verres progressifs ?

Oui bien sûr si votre champ visuel n'est pas trop atteint, pour que les verres progressifs restent confortables.

  • Une thrombose rétinienne peut-elle entraîner un glaucome ?

Non, mais ces deux pathologies peuvent coexister.

  • J'ai un traitement à base de dorzolamide, timolol depuis plusieurs années et je ressens des tressautements de mes paupières au niveau inférieur mais aussi de mes yeux surtout le soir. Cela peut-il avoir une relation de cause à effet ?

Il peut aussi s'agir d'un manque de magnésium.

  • Je suis une femme de 53 ans et sous cartéolol 1 % depuis au moins cinq ans. Ayant des antécédents familiaux, mon ophtalmologue a décidé de me mettre sous traitement (je n'ai jamais dépassé 24 de tension). J'oscille maintenant entre 17 et 20. Je fais un champ visuel tous les deux ans et vois mon ophtalmo tous les huit mois. Est-il vraiment utile de continuer les gouttes ?

24 de tension oculaire peut être un chiffre important....

  • J'ai des lumières qui font le tour de mon oeil et je ne vois rien de cet oeil quand cela arrive. J'ai un trou noir et des douleurs du type balle qui tape dans l'oeil. Cela peut-il être dû à un glaucome ?

Cela ressemble à une migraine ophtalmique.

  • Est-ce qu'un micro adénome hypophysaire peut endommager le nerf optique ?

Il peut endommager les voies visuelles et entraîner un trouble du champ visuel.

  • J'ai 45 ans et je suis suivie depuis environ cinq ans suite à ma tension oculaire qui tourne autour de 20-21. Il faut savoir que mon grand-père a perdu la vue et mon père a déjà été opéré du glaucome. Pour l'instant ma tension ne bouge pas et je n'ai aucun traitement. Je trouve par contre que la nuit j'ai de plus en plus de mal à bien voir et la conduite me paraît de plus en plus difficile. Mais cela dépend peut-être aussi de mon âge avec la vision qui se dégrade. Je voudrais savoir si je suis sujette à avoir un glaucome par rapport à l'hérédité ? Y a-t-il des signes qui permettent de voir si mon cas s'aggrave ?

Il faut faire à mon sens un test de dépistage avec analyse du champ visuel et des fibres nerveuses visuelles si votre nerf optique est suspect.

  • Un glaucome chronique peut-il devenir aigu ?

Oui dans de rares cas, ou une obstruction aiguë se produit (problème anatomique sous-jacent).

  • Ma mère de 76 ans est soignée depuis quelques années pour un glaucome. Est-ce héréditaire ? Et est-ce que je fais partie d'une population à risque pour cette raison ?

Oui, le fait d'avoir un antécédent familial direct vous met dans un groupe de patients à risque de développer un jour un glaucome sans que cela soit pour autant automatique.

  • J'ai eu un glaucome juvénile à 18 ans, est-ce que mes enfants peuvent avoir la même chose ?

Oui tout à fait.

  • J'ai fait un deuxième laser et j'ai un voile sur la totalité de l'œil, est-ce normal ? Combien de temps cela peut-il durer ?

Non a priori, ce n'est pas normal. Je vous suggère de voir un ophtalmologiste.

  • Je suis sous cartéolol 2 % le matin et latanoprost le soir. Il y a trois ans j'ai eu une hémorragie rétinienne qui a mis six mois à se résorber. Les champs visuels que je passe sont satisfaisants. Je n'y suis plus allée depuis deux ans, quels sont les risques ? Je continue le traitement que me prescrit mon généraliste.

Il faut absolument vous faire suivre pour vérifier l'absence d'évolution.

  • J'ai été opéré d'un glaucome aux deux yeux, ainsi que de la cataracte il y a 10 ans. Je suis suivi mais j'ai une gêne et l'impression d'avoir de nouveau la cataracte. Est-ce possible ?

Oui, car on peut développer ce qu'on appelle une cataracte secondaire.

  • Suivie, traitée depuis 30 ans avec des tensions de 18-22, avec progression des collyres, opérée il y a trois ans, des gouttes depuis six mois, ma vue est stable durant toutes ces années, baisse à vue d'œil depuis trois ans, je me demande à présent si on n'aurait pas dû s'abstenir.

Non, je pense que de se battre comme vous l'avez fait jusque là retarde ou ralentit la dégradation de la vision.

  • J'ai un glaucome aux deux yeux et je ressens parfois une douleur aiguë dans l'œil droit qui dure environ une grosse minute, puis ça passe. Est-ce dû à une montée soudaine de tension ?

Oui mais cela peut être autre chose aussi, névralgie, migraine ophtalmique...

  • J'ai un glaucome à angle ouvert. Je suis sous traitement de gouttes oculaires latanoprost et timolol, brinzolamide depuis quatre ans, mais depuis plusieurs mois je ne les supporte plus. On veut donc m'opérer en plus me faire la cataracte, alors que je n'ai pas la cataracte. Est-ce vraiment nécessaire car cela me paraît important d'avoir une confirmation.

Votre question est intéressante car en effet, il existe des cas de figure où le cristallin (sans cataracte influençant la vision) peut interférer avec l'anatomie de l'angle irido-cornéen et gêner l'évacuation des fluides de l'œil, donc interférer directement avec votre glaucome et votre pression intra-oculaire... Donc, de temps en temps on peut être amené à proposer un exérèse du cristallin dans le même temps que la chirurgie du glaucome pour cette raison et pour éviter certaines complications.

  • Je suis soignée depuis 17 ans pour un glaucome à chaque œil. Actuellement : travoprost et dorzolamide, timolol. Des drusens sur le nerf optique à chaque œil ont fortement abîmé le nerf optique de l'œil droit. Y a-t-il une relation avec le glaucome ? Et existe-t-il un traitement contre ces drusens ?

Les drusens du nerf optique sont un facteur de compression des fibres nerveuses du nerf optique et donc sont susceptibles d'aggraver la souffrance glaucomateuse.

  • La recherche concernant des nouveaux collyres moins agressifs évolue-t-elle favorablement ?

Doucement mais sûrement, on a vu apparaître des collyres sans conservateurs, ou avec des conservateurs moins agressifs.

  • J'ai des antécédents familiaux de glaucome et je me suis fait opérer de la myopie il y a une dizaine d'années (j'ai 45 ans). Compte tenu de cette opération, comment dépister un éventuel glaucome de manière certaine ?

Oui absolument car cette intervention de la myopie modifiant votre épaisseur de cornée, la prise de la pression oculaire peut être faussée et il faut donc que votre ophtalmologiste puisse analyser votre nerf optique et vous proposer un éventuel dépistage dans le contexte familial.

  • Comment peut-on lutter contre l'hypotonie ?

C'est très difficile. De temps en temps on peut remettre en post-opératoire un fil pour limiter l'évacuation des fluides de l'œil.

  • Qu'est-ce qu'une hémorragie de la chambre antérieure ?

Une hémorragie de chambre antérieure est une hémorragie qui survient dans la partie antérieure de l'œil soit au décours d'un traumatisme, soit suite à une intervention chirurgicale ou laser.

  • Je suis en traitement pour un glaucome focal ischémique depuis 2005. Mes enfants doivent-ils être particulièrement surveillés ?

Le glaucome focal ischémique est une forme de glaucome. À ce titre, vos enfants sont éventuellement à risque.

Les réponses du Pr. Frédéric Chiambaretta, ophtalmologiste

  • Comment se manifeste l'atteinte du champ visuel ? Est-ce juste sur les côtés ? La vision est-elle floue sur les côtés ?

Les modifications du champ visuel dans le glaucome se localisent principalement en périphérie et l'atteinte de la vision centrale se voit en fin d'évolution de la maladie.

  • Je suis âgé de 53 ans et de sexe masculin. J'ai une myopie forte en plus du glaucome et je viens d'avoir un trou maculaire dans l'oeil gauche, est-ce que je peux être opéré ? Je suis un traitement pour le glaucome qui est latanoprost une fois par jour et brinzolamide gouttes deux fois par jour.

L'association de votre myopie et du glaucome est fréquente. La survenue d'un trou maculaire peut nécessiter une intervention qui vise à réparer votre rétine. C'est l'état anatomique de votre rétine qui peut rendre nécessaire la chirurgie, indépendamment de votre glaucome.

  • Y a-t-il des sports déconseillés (avec la tête en bas par exemple) en cas de glaucome ?

Il est déconseillé d'abuser du yoga dont certaines positions peuvent entraîner une augmentation de la pression intra-oculaire.

  • Comment fait-on la différence entre glaucome à angle ouvert et glaucome à angle fermé ? Est-ce que la surveillance et le traitement sont différents ?

L'anatomie de l'œil permet de distinguer un angle entre l'iris et la cornée : s'il est large, on parle d'angle ouvert et l'évacuation de l'humeur aqueuse est facilitée. S'il est étroit, on parle d'angle fermé et l'évacuation de l'humeur aqueuse est plus difficile. Sur ces terrains anatomiques différents peuvent survenir soit des glaucomes à angle ouvert dont l'évolution est chronique (le traitement visera à faire baisser la pression intra-oculaire et la surveillance sera chronique), soit des glaucomes à angle fermé dont l'évolution peut être aiguë, avec une crise bruyante dont le traitement est une urgence.

  • Cela fait 2 ans que je mets un collyre pour mon glaucome et ça fonctionne bien mais est-ce que l'oeil peut s'habituer à ce collyre et ne plus faire d'effet ? J'ai 49 ans.

Il est classique que le traitement que vous prenez reste efficace longtemps, mais il arrive parfois qu'un épuisement de l'effet du traitement survienne, il peut être alors nécessaire de changer de principe actif du collyre ou d'associer un autre collyre.

  • J'ai été opéré des deux yeux en 1994 d'un glaucome à angle ouvert, je suis restée 10 ans sans traitement, puis j'ai eu une récidive et un nouveau traitement par cartéolol 2 % : j'ai un scotome à chaque oeil, ma tension est stable : qu'est-ce que je risque pour l'opération de la cataracte ?

L'opération de la cataracte présente des risques propres au geste dont le principal est le risque infectieux, mais il est vrai que le risque d'une poussée de tension oculaire est réel et qu'une surveillance étroite en post-opératoire est indispensable.

  • Y a-t-il un lien entre le glaucome et un nerf optique vrillé ?

Le terme de nerf optique vrillé désigne probablement une malformation de ce nerf optique (disversion papillaire) qui ne signifie pas la présence d'un glaucome.

  • En surveillance depuis 20 ans, j'ai entre 18 et 20 de tension. À partir de quel chiffre faut-il un traitement ? 

Le traitement s'impose lorsque des lésions apparaissent sur le nerf optique ou des modifications du champ visuel, mais on ne donne pas de traitement sur une valeur de pression.

  • Après iridotomie, pourquoi mettre des gouttes ?

Le traitement vise à éviter une poussée de pression intra-oculaire aprés la réalisation du laser.

  • Un traitement contre le glaucome (collyre, laser....) peut-il être une contre-indication pour la baignade, la plongée ou bien à l'inverse l'alpinisme ? 

Non, aucun problème.

  • J'ai 41 ans, je suis atteinte d'un glaucome congénital aux 2 yeux, l'oeil gauche stabilisé avec le travoprost et du dorzolamide, Timolol unidose, l'oeil droit n'a plus de nerf optique mais est très douloureux avec plus de 40 de tension. J'ai déjà eu droit à une fenêtre de filtration qui s'est enkystée au bout d'un an puis rebelote et elle s'est réenkystée au bout de 6 mois. J'ai eu un "needling" puis un "cyclo-affaiblissement", rien n'a marché.

Il est possible de vous proposer la mise en place d'une valve dans un but antalgique.

  • Mon fils de 7 ans est atteint de glaucome congénital, il est sous traitement depuis deux ans, avec du timolol le matin et le soir. Est-ce qu'il a plus de chance d'être aveugle qu'une personne qui a eu un glaucome vers 50 ans ou peut-il être stabilisé sur sa vie entière ?

Il nécessite une surveillance étroite et le recours à la chirurgie peut être necessaire dans ces glaucomes congénitaux ou juvéniles.

  • Comment savoir si on est atteint de glaucome si la tension oculaire est normale ?

Seul un examen du nerf optique (de sa structure) et l'évaluation du champ visuel permettrons le diagnostic de glaucome.

  • Ma tension oculaire varie entre 24 et 29. Les différents traitements ne la font pas baisser. Les champs visuels et OCT sont bons, on me propose un laser LST. Est-ce nécessaire ?

Tout traitement se justifie s'il existe une atteinte du nerf optique et du champ visuel, donc ce SLT est utile s'il existe une atteinte glaucomateuse.

  • Pourquoi soigne-t-on le glaucome sans pression comme un glaucome avec pression ?

Car des études ont clairement démontré que faire baisser la pression intra-oculaire est favorable à l'évolution du glaucome à pression normale.

  • J'ai un glaucome secondaire suite à une cataracte héréditaire congénitale, je ne vois plus de l'oeil droit, je suis un traitement mais la tension est toujours importante et j'ai des douleurs parfois. Que peut-on faire ?

On peut proposer pour calmer vos douleurs un "cyclo-affaiblissement" qui est un laser qui peut aider à faire baisser la pression intra-oculaire.

  • Je viens d'être atteint d'une trombose veineuse au niveau de la rétine (oeil droit). Mon champ de vision est tombé à 2/10 sur cet oeil. J'ai subi une injection de corticoïde en vue de diminuer la trombose. La pression dans l'autre oeil est elevée. Un traitement de gouttes est en cours. Cela a-t-il quelque chose d'apparenté avec un glaucome ?

Cette montée de la tension peut se voir et est liée aux corticoïdes qui diminuent l'oedème de votre rétine mais peuvent faire aussi monter la pression dans l'oeil. Classiquement cette tension peut se normaliser dans les mois qui suivent.

  • Je suis très myope, j'ai 20 et 21 de tension, est-ce grave ?

Non ces chiffres sont normaux mais l'analyse de vos nerfs optiques et du champ visuel seront utiles pour évaluer correctement votre état.

  • Je n'ai pas de tension ni de glaucome mais je suis susceptible d'en avoir par ma forte hypermétropie, pourquoi mon ophtalmo m'a fait un trou par laser dans chaque iris à l'âge de 58 ans. J'ai 62 ans maintenant.

Ce trou dans l'iris (iridotomie) est utile pour prévenir chez l'hypermétrope (dont l'anatomie oculaire le justifie) la survenue d'une crise de glaucome aigu.

  • Si le champ visuel et l'OCT sont corrects mais la tension est de 19, y a-t-il une atteinte glaucomateuse ? Les traitements se justifient-ils ? Et le laser SLT ?

L'analyse de l'OCT et du champ visuel peuvent montrer des anomalies alors il y a glaucome et le traitement se justifie.

  • J'aurai voulu savoir si le traitement à base de dorzolamide, timolol (bêta-bloquant) peut avoir une incidence sur le taux d'anticorps antinucléaires lors d'une analyse sanguine ?  Y a-t-il une alternative ou un changement de collyre peut-il être envisagé ?

Cela est très rare mais a été décrit dans certains cas.

En savoir plus

Le glaucome chronique est une maladie oculaire qui touche principalement les personnes âgées de plus de 45 ans et devrait être systématiquement dépistée. Cette maladie grave de la vision est due à une montée de la pression oculaire entraînant une atteinte du nerf optique et du champ visuel pouvant aboutir à la perte totale de la vue.

Le glaucome ne donne aucune douleur et aucun trouble visuel. Pourtant vous pouvez être atteint d'un glaucome. Les causes premières du glaucome demeurent souvent inconnues, mais un certain nombre de facteurs de risques ont été déterminés : l'âge, l'hérédité, la myopie sévère, des antécédents traumatiques oculaires, une hypertension artérielle.

 

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/Réponses :

Les réponses avec le Pr. Jean-Philippe Nordmann, chef du service d’ophtalmologie à l’hôpital des Quinze-Vingts (Paris).

  • Pourquoi ma pression intraoculaire, entre 20 et 30, ne diminue-t-elle pas alors que je prends deux médicaments antiglaucomateux ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Philippe Denis, ophtalmologiste à l'hôpital de la Croix-Rousse (Lyon)

Blog :

Ailleurs sur le web : 

Sponsorisé par Ligatus