Glaucome : quel suivi pour les patients malades ?

Le glaucome est une maladie chronique. Il est donc important pour les malades d'être suivis régulièrement dans un centre spécialisé pour vérifier que le traitement stabilise bien la pression oculaire et qu'il est bien toléré.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le November 17, 2014 , mis à jour le August 25, 2015

Le suivi permet de vérifier que le traitement stabilise la maladie. La mesure de la pression intra-oculaire est inévitable lors des consultations. Une pression élevée est un des signes qui permet le diagnostic du glaucome.

Mais pour vérifier que le glaucome n'a pas altéré la vision, le médecin fait un bilan complet et termine l'examen du fond de l'oeil avec la lampe à fente. Des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour évaluer les effets du glaucome sur les structures de l'oeil et notamment sur le nerf optique. Parmi ces examens, la tomographie à cohérence optique (OCT).

L'OCT est un examen qui analyse la structure du nerf optique et qui quantifie l'altération des cellules du nerf optique à cause du glaucome. Les cellules nerveuses comprimées par la pression intérieure de l'œil sont en effet détruites progressivement. Cela entraîne alors une réduction du champ visuel qui commence par la périphérie et qui va petit à petit vers le centre et se rétrécit.

Cette destruction des cellules nerveuses va réduire la vision périphérique des patients. C'est ce que mesure l'analyse du champ visuel. Cette analyse trace une carte du fond de l'oeil du patient montrant les zones atteintes par le glaucome.

L'ensemble de ces examens permet d'établir un bilan complet sur la situation du patient. Ils permettent notamment d'observer l'évolution du glaucome, de vérifier si le traitement stabilise la maladie et d'adapter ce traitement si nécessaire.

En savoir plus sur le glaucome

Sponsorisé par Ligatus