Des psys à domicile pour améliorer l'accès aux soins

Pour faciliter l'accès aux soins de ses patients souffrant de troubles mentaux et qui ont peur de l'hôpital psychiatrique, le CHU de Nantes a créé une unité qui se rend à leur domicile.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le December 13, 2018 , mis à jour le December 13, 2018

Schizophrénie, dépression, troubles bipolaires ou anxieux... D'après l'OMS, une personne sur quatre dans le monde souffre ou souffrira de troubles mentaux au cours de sa vie. Mais la peur de l'hôpital psychiatrique est parfois un frein aux soins.

Pour faciliter l'accès aux soins, le CHU de Nantes parie sur l'hospitalisation à domicile. Créée en 2013, l'unité Equipad prend en charge six patients, une à deux fois par jour, et sept jours sur sept.

Une psychologue, une assistante sociale et les infirmières se rendent tous les jours, seule ou en binôme, chez leurs patients. Soigner les crises à domicile, c'est rendre le malade acteur du soin, plus autonome. Faciliter sa réinsertion aussi. Prendre en charge les malades sur leur lieu de vie permet aussi aux soignants de mieux les comprendre. Les informations recueillies à domicile sont partagées tous les jours en réunion.

Beaucoup de malades reçus dans cette structure n'ont jamais connu l'hôpital psychiatrique. D'autres y ont souvent séjourné, Equipad leur propose une alternative moins anxiogène. Bouffées délirantes, décompensation, tentatives de suicide... l'équipe prend en charge l'urgence. Quand la période de crise est passée, un psychiatre ou un psychologue de ville peut prendre le relais.

Sponsorisé par Ligatus