Vivre avec une dialyse

Le téléphone à portée de main, Nathalie est en attente d'une greffe de rein. Elle essaie de mener une vie normale. Mais avec quatre heures de dialyse quotidienne à domicile, l'emploi du temps de Nathalie est bien chargé. C'est avec force et optimisme qu'elle se bat contre la maladie. Une leçon de vie qui ne va pas sans rappeler l'importance du don d'organes.

Par Gaël Chauvin

Rédigé le May 25, 2009 , mis à jour le March 15, 2010

0