L'appel à l'aide d'un homme obèse bloqué chez lui

L'avocat d'un homme souffrant d'obésité morbide bloqué à domicile a écrit au ministre de l'Intérieur pour lui demander une intervention urgente, menaçant de déposer une plainte pour "non assistance à personne en péril".

 

Crédits Photo : © Shutterstock / Motortion Films

Par Allodocteurs.fr avec l'AFP

Rédigé le October 28, 2020 , mis à jour le October 28, 2020

J’attire votre attention sur l’urgence de l’intervention", écrit l'avocat Me Jean Codognès dans un courrier, en date du 22 octobre, adressé au ministre de l’intérieur. Selon lui, le CHU de Toulouse, ainsi que celui de Montpellier auraient refusé de prendre en charge cet homme, qui pèse plus de 300 kg. L'avocat demande à ce que son client soit évacué le plus vite possible. 

Coincé dans un logement insalubre

Cet ancien fonctionnaire territorial vit dans une maison "frappée d'insalubrité", en plein coeur du quartier populaire Saint-Jacques, dans le centre historique de Perpignan. En juillet 2019 il tombe et se casse une jambe. Depuis, il est coincé chez lui et ne peut plus subvenir seul à ses besoins. 

"Il était déjà un peu gros et est resté au milieu d'une pièce relativement exiguë, qui est à la fois une cuisine, un salon et une chambre. Les pompiers viennent et repartent ", raconte l'avocat. Depuis son accident, c’est son frère qui lui apporte de la nourriture.

A lire aussi L’obésité, une "vraie" maladie

Non assistance à personne en péril

"Je vais déposer une plainte pour non assistance à personne en péril car on attend depuis trop longtemps, trop longtemps", souligne son avocat. 

Début août, son client approuve un accord d'évacuation, qui nécessite la destruction de la façade de l'immeuble pour permettre son évacuation, mais depuis, rien ne bouge.

"Les pompiers me disent qu'ils n'attendent que les ordres. Mais mon client est sérieusement affaibli, fait état d'une pathologie cardiaque. Il me dit qu'il saigne. C'est une situation très compliqué sur le plan sanitaire", conclut l'avocat.