Rougeole : une femme décédée en Nouvelle-Aquitaine

Une jeune femme est morte de la rougeole au CHU de Poitiers (Vienne). Elle n’était pas vaccinée.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le February 13, 2018 , mis à jour le February 13, 2018

Une femme de 32 ans, hospitalisée le 1er février au CHU de Poitiers pour une rougeole, a été placée en réanimation le lendemain, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine dans un communiqué. Elle est morte des suites de la maladie, mais on ne connaît pas pour l’instant la date du décès.

269 cas et 66 hospitalisations

Depuis novembre, une épidémie de rougeole "persiste" en Nouvelle-Aquitaine, selon l'ARS. 269 cas ont déjà été recensés, et 66 ont nécessité une hospitalisation – soit le tiers. Quatre d’entre eux ont été admis en réanimation. Le 24 janvier pourtant, l’ARS ne dénombrait "que" 115 cas, ce qui veut dire qu’un moins d’un mois, les contaminations à la rougeole ont doublé (et ont entraîné 32 hospitalisations).

A la fin des années 2000, la France avait déjà connu une épidémie de rougeole de grande ampleur. On avait dénombré 20 décès liés à cette maladie, dont 95 % de nourrissons et de personnes immunodéprimées. Des décès qui auraient normalement dus être évités grâce à l’immunité de groupe. Mais aujourd’hui, la rougeole, qui nécessite deux vaccinations, a un taux de couverture peu satisfaisant (91 % pour la première dose et 79 % pour la seconde).

Sponsorisé par Ligatus