Quand lever l’isolement pour les malades guéris du coronavirus ?

Il est impossible aujourd'hui de connaître le nombre précis de patients guéris du Covid-19. Pourtant de nombreuses questions se posent pour ces malades. Comment savoir s’ils sont encore contagieux ? Au bout de combien de temps peuvent-il sortir de l’isolement ? Adèle Le Canu, journaliste au Magazine de la santé fait le point.

Par Adèle Le Canu

Rédigé le March 27, 2020 , mis à jour le March 27, 2020

La définition de la «guérison» n’a rien d’évident. Au début de l’épidémie de coronavirus, début mars, il était conseillé d’autoriser la levée de l'isolement d’un patient s’il était testé négatif au coronavirus deux fois, à 48 heures d’intervalle. Le problème, c’est qu’il s’agit des mêmes tests que ceux qui permettent de diagnostiquer les nouveaux cas. Or en raison de la forte tension sur les capacités de tests, ils sont désormais réservés au dépistage des soignants et des patients fragiles.

Attendre 8 jours après le début des symptômes

Le Haut Conseil de la Santé publique a donc publié de nouvelles recommandations il y a dix jours. Désormais, les patients qui ont eu le Covid-19 peuvent sortir de l’isolement huit jours après le début des symptômes à condition que la fièvre ait disparu et qu’il n’y ait plus aucune gêne respiratoire. En ce qui concerne les soignants guéris, ils peuvent reprendre le travail au bout de huit jours, dans les mêmes conditions. Ils doivent cependant porter un masque pendant sept jours et rester à distance des personnes à risque.

Ces règles pourraient évoluer dans les semaines qui viennent. Cela dépend de la mise à disposition de tests sérologiques qui permettraient de détecter la présence d’anticorps dans le sang du patient et donc de savoir avec certitude s’il est immunisé ou non contre le Covid-19.