Piscines, bars, jauges maximum… Castex précise les annonces de Véran contre le covid

Le Premier ministre a apporté des détails aux mesures annoncées par le ministre de la Santé contre l’épidémie de covid. Il a notamment confirmé la fermeture des bars à Marseille et celle des piscines dans les zones d’alerte renforcée.

Crédits Photo : © Shutterstock / Den Rozhnovsky

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le September 25, 2020 , mis à jour le September 25, 2020

"On ne joue pas avec une épidémie." Invité de l’émission Vous avez la parole sur France 2 le 24 septembre, le Premier ministre Jean Castex a appelé à "la responsabilité" qui doit être "nécessairement collective" face au coronavirus. Il a également apporté des précisions aux mesures annoncées la veille par ministre de la Santé Olivier Véran.

A lire aussi : Covid : "Les rassemblements familiaux sont des prises de risque"

"Course contre la montre"

Le Premier ministre a tout d’abord répondu aux élus et aux restaurateurs de la métropole Aix-Marseille, qui ont lancé une fronde contre la fermeture des bars et des restaurants. Une "mesure forte" que Jean Castex a dit assumer face à la situation épidémique "très préoccupante dans toute la France" mais "surtout grave dans les grandes agglomérations".

A Marseille, c'est "une course contre la montre" et c'est pour cela que "nous avons décidé de prendre des mesures plus fortes", a-t-il justifié. L’objectif étant, comme dans l’ensemble du pays, d’"éviter la saturation de nos établissements hospitaliers", en particulier les services de réanimation.

Exonérations pour les entreprises fermées

"La mesure c’est pour 15 jours, et nous espérons que nous pourrons rouvrir dans 15 jours", a ensuite déclaré Jean Castex en répondant à une restauratrice très inquiète. Il lui a assuré que l'État indemniserait la perte de son chiffre d'affaires pour qu’elle ne subisse pas "les conséquences de ces conditions sanitaires".

Le Premier ministre a ainsi révélé que le gouvernement avait décidé "d'exonérer les charges sociales" des restaurateurs pendant la période de fermeture ou de restriction d'ouverture.

Le dispositif de chômage partiel, pris en charge jusqu'à 100% jusqu'au Smic, sera également prolongé jusqu'à la levée des fermetures obligatoires.

Fermeture des piscines couvertes

Autre annonce concernant les zones en "alerte renforcée", comme les métropoles de Lille, Lyon, Paris, Rennes, Toulouse, Grenoble ou encore Montpellier : les piscines couvertes, à l’image des salles de sport et des gymnases, ne pourront plus accueillir de nageurs, a précisé le Premier ministre.

Les piscines en extérieur ne sont quant à elles pas concernées par cette restriction.

1.000 personnes maximum à Roland Garros

Jean Castex a également rappelé que la jauge des rassemblements est abaissée à 1.000 personnes - contre 5.000 auparavant - dans les zones d’alerte renforcée. Cette jauge s’appliquera bien au tournoi de tennis de Roland Garros, qui débute dimanche 27 septembre, soumis aux "mêmes règles qu’ailleurs" a confirmé le ministre.

Un reconfinement n’est pas totalement exclu

Interrogé sur un éventuel reconfinement des Ehpad, Jean Castex a répondu: "Non. On ne reconfine pas les Ehpad", "il faut tout faire pour éviter ça".

En revanche, à l’échelle de la population générale, "il faut que l’opinion soit très attentive » a-t-il martelé. "Si nous n’agissons pas, on pourrait se trouver dans une situation proche de celle du printemps. Ça pourrait pouvoir dire reconfinement", a-t-il enfin averti.

Selon le dernier bilan national, 16.096 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, un niveau jamais atteint depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays. L'épidémie a fait 52 nouveaux morts en 24 heures, portant le total des décès à 31.511 depuis début mars.