Covid-19 : une étude pour évaluer la détresse psychologique des soignants

Pour certains soignants, mobilisés en première ligne pendant plus d’un an, difficile d’oublier la crise sanitaire. Ils sont nombreux à souffrir d’anxiété, de symptômes dépressifs et même de stress post-traumatique.
 

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le June 9, 2021 , mis à jour le June 10, 2021

Comme de nombreux soignants en première ligne, quelques mois après le début de l’épidémie, Sophie et Charlotte présentent peu à peu les symptômes d’un mal-être. En grande souffrance, incapables de travailler, Sophie et Charlotte doivent s’arrêter, pendant deux mois. Elles souffrent d’épuisement professionnel. Elles sont en burn out.

Étude pour évaluer l’efficacité de l’EMDR

Un protocole de recherche, initié par une équipe de Tours, doit évaluer l'impact psychologique de la crise sanitaire, chez les soignants qui l’ont vécue de l’intérieur. Epuisement professionnel, dépression, stress post-traumatique...  Des questionnaires en ligne permettent de poser un diagnostic. Ils doivent être remplis par les soignants inclus dans l’étude, tous les 3 mois, pendant 1 an.  “

Pour les personnes avec les symptômes les plus sévères il est proposé à une partie de ces personnes-là une prise en charge avec une thérapie EMDR qui est adaptée aux situations de stress, qui a prouvé une certaine efficacité dans l’aide à la gestion du stress, l’aide à la régulation des émotions, d’anxiété, des symptômes dépressifs” détaille le Pr Wissam El-Hage, Psychiatre et coordonnateur national de l’étude Hard Covid-19 au CHRU de Tours (37).

Parmi les soignants présentant des symptômes sévères, un groupe bénéficiera de 12 séances de thérapie EMDR prises en charge. Dans l’autre groupe, les patients auront le suivi de leur choix. L’étude devra permettre de dire si l’EMDR, une thérapie brève, est plus efficace que les autres. Des résultats qui pourraient servir pour mieux prévenir l’accompagnement psychologique des professionnels de santé.