Coronavirus : des robots pour soutenir les personnes vulnérables ?

Des scientifiques d’une prestigieuse université en Ecosse ont programmé des robots pour soutenir les personnes vulnérables.  

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le July 29, 2020 , mis à jour le July 29, 2020

Et si dans les maisons de retraite, les auxiliaires de vie étaient remplacées par des robots ? L’idée peut paraître saugrenue, voire inquiétante... Pourtant des ingénieurs écossais mènent actuellement des expérimentations visant à aider les personnes isolées et vulnérables grâce à l’intelligence artificielle.  

Les scientifiques de l'Université Heriot-Watt d'Edimbourg ont programmé des robots dont Pepper, le premier robot humanoïde au monde lancé au Japon en 2014, pour accomplir des tâches normalement effectuées par des auxiliaires de vie. 

Le projet lancé en juillet, s'est donné comme mission de répondre le plus rapidement possible aux besoins des personnes vulnérables, principales victimes de la pandémie de Covid-19, et dont les conditions ont été aggravées par les mesures de confinement. 

“Une innovation réussie dans ce domaine est essentielle pour alléger la pression exercée sur nos services de santé et de soins, explique le Dr Mauro Dragone, scientifique responsable du projet. Les expériences sont menées dans un robotarium, où ont été reconstituées des pièces de vie d’un appartement, comme la salle de bain, la cuisine et le salon. Les robots s’exercent à effectuer des tâches ménagères de base, et à aider des personnes souffrant d’une déficience visuelle, auditives ou de démence. 

Les scientifiques disposent d’une multitude de technologies innovantes : intelligence artificielle, capteurs sans fils, systèmes embarquées, robotique... Autant d’outils qui permettraient de surveiller le comportement des personnes âgées mais aussi de détecter les problèmes de santé, ou encore de transmettre une alerte en cas d’urgence.   

Ce robotarium a invité des chercheurs, des prestataires de soins et de service d’aide à domicile à participer au projet, afin de partager leur expertise. 

Les robots font l'objet de nombreuses expérimentations dans le domaine de la santé. La lutte contre le coronavirus n’a fait qu’accélérer ce mouvement.  Qu’ils soient humanoïdes ou non, ces assistants du quotidien se spécialisent sur tous les fronts. A Lyon, le plus grand centre hospitalier privé de France, le Médipole Lyon-Villeurbane teste un robot capable de décontaminer les box de consultations et les chambres des malades. A l’hôpital d’Anvers en Belgique, un robot prenait la température des visiteurs et vérifiait le port du masque.