Comment surveille-t-on l’épidémie de coronavirus en France ?

La France poursuit son déconfinement. Mais, les autorités sanitaires surveillent de très près la circulation du virus pour éviter une nouvelle vague.  

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le June 23, 2020 , mis à jour le June 23, 2020

Un foyer épidémique ou cluster, c’est au moins trois personnes testées positives en moins sept jours dans une même communauté. Dès qu’un nouveau foyer est repéré, les autorités lancent une campagne de dépistage massif. A ce jour, 84 clusters font encore l’objet d’une surveillance des autorités sanitaires.  

84 foyers de contamination sous surveillance 

Selon le Pr Anne-Claude Crémieux, infectiologue à l’Hôpital Saint-Louis à Paris, “tant que ces clusters sont contrôlés, c’est-à-dire qu’après 14 jours, on n’a pas de nouveaux cas, ça veut dire qu’on est capable de casser les chaînes de contamination issues de ces clusters. On peut considérer que la situation est sous contrôle”. 

Outre les foyers épidémiques, les épidémiologistes surveillent de près un autre indicateur : le R effectif. C’est le nombre de nouvelles personnes contaminées à partir d’un cas. Aujourd’hui, au niveau national, il est autour de 0,93. Patrick Rolland, épidémiologiste à Santé Publique France, explique : “plus il est bas, plus ça nous va. Plus il descendra en-dessous de la valeur de 1, plus ce sera effectivement une tendance à ce que l’épidémie disparaisse progressivement. En tout cas que le virus contamine de moins en moins de personnes”. 

Attention au relâchement des gestes barrières 

Dans certaines régions, cet indicateur dépasse 1. C’est certes un signal d’alerte mais il ne signifie pas à lui seul une reprise de l’épidémie. Les autorités appellent tout de même à la vigilance. Ces derniers temps, on a pu constater un relâchement des gestes barrières. Dernier exemple en date, le week-end dernier, avec les rassemblements sans masques à l’occasion de la fête de la musique.