L'endométriose : une maladie fréquente pourtant mal connue

L'endométriose, une maladie méconnue et douloureuse, touche une femme sur dix. Elle mettrait en moyenne six ans avant d'être diagnostiquée. Du 3 au 9 mars, et pour la onzième année consécutive, une semaine de prévention et d'information sur l'endométriose a lieu à l'échelle européenne.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 5, 2012 , mis à jour le July 10, 2015

L'endométriose est une pathologie caractérisée par la présence de tissu utérin en dehors de la cavité utérine, qui se manifeste notamment par des règles douloureuses ou hémorragiques, des douleurs lors des rapports sexuels, ainsi que d'autres troubles. Des symptômes qui plongent les patientes concernées dans une grande souffrance. L'endométriose est en outre une cause majeure d'infertilité. 

Les médecins proposent généralement un traitement hormonal destiné à supprimer les règles, avant de se tourner vers la chirurgie pour retirer les lésions (kystes, adhérences). L'opération permet à 50% des patientes d'avoir une grossesse de façon naturelle dans l'année qui suit.

Des médecins spécialistes de la douleur proposent par ailleurs différents traitements pour rendre plus supportable les crises. Les évaluations des techniques proposées suggèrent toutefois que le bénéfice retiré est le plus souvent psychologique.

Les causes exactes de cette pathologie sont inconnues. Les chercheurs se penchent actuellement sur la piste génétique, en tentant d'identifier des gènes de susceptibilité à cette maladie. Toutefois, ils n'excluent pas la piste environnementale et s'interrogent notamment sur un rôle éventuel des perturbateurs endocriniens.

 

En savoir plus sur l'endométriose

Ailleurs sur Internet :