Hépatite C : dépister pour mieux soigner

On estime qu'aujourd'hui 110.000 personnes sont concernées par l'hépatite C en France, mais une majorité d'entre elles l'ignorent.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le May 15, 2018 , mis à jour le May 15, 2018

Le virus de l'hépatite C est un tueur silencieux. Transmis par le sang, ce virus attaque les cellules du foie et à terme, il peut provoquer une cirrhose voire un cancer du foie. Pourtant, un dépistage précoce permet de traiter la maladie.

L'association SOS hépatites lance aujourd'hui un appel au dépistage. Symboliquement posté devant le ministère de la Santé, un camion propose des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD). En 15 minutes à peine, ce test gratuit permet d'avoir une réponse et d'accéder si besoin à des traitements efficaces. Le Dr Pascal Melin, chef du service de médecine interne du centre hospitalier de Saint-Dizier (52), explique que les antirétroviraux permettent de guérir 98% des patients en six à huit semaines de traitement.

Le dépistage permet aussi de prévenir les risques de contamination. D'après une étude de Santé publique France, publiée aujourd'hui, les patients diagnostiqués seraient souvent des hommes âgés en moyenne de 50 ans.

Chaque année en France, on estime qu'environ 3.000 décès sont associés à l'hépatite C.

Sponsorisé par Ligatus