Maladies liées au tabac : les femmes en première ligne

Alors que s'ouvre le Mois sans tabac, une étude publiée par Santé publique France montre que le nombre de décès attribuables au tabac chez les femmes a doublé en l'espace de quinze ans.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le October 30, 2018 , mis à jour le October 30, 2018

Les femmes sont devenues les principales victimes du tabagisme. Selon l'étude de Santé Publique France, publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), les maladies attribuables au tabac ont explosé dans la population féminine. Entre 2002 et 2015, l'incidence du cancer du poumon a augmenté de 72% chez les femmes, celle des hospitalisations pour bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) a doublé, et celle des infarctus du myocarde avant 65 ans a augmenté de 50%.

Peur de prendre du poids

En France, un million de personnes ont arrêté de fumer entre 2016 et 2017 mais cette baisse historique concerne surtout les hommes. Les femmes hésitent à abandonner la cigarette, surtout après 45 ans. Le Dr Anne-Laurence Le Faou, responsable du centre d'addictologie de l'hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP), explique ce phénomène par la peur de prendre du poids. En moyenne, les femmes prennent deux ou trois kilos lors de l'arrêt du tabac. Mais cette prise de poids peut être évitée grâce à un suivi médical, un régime diététique et une activité physique. Pour se faire aider, le mieux est de consulter un tabacologue.

Sponsorisé par Ligatus