"Nos vies formidables", une plongée au coeur d'un centre de désintoxication

Un film à la frontière entre documentaire et fiction. Dans "Nos vies formidables", qui sort en salles ce mercredi 6 mars, Fabienne Godet met en scène la vie de pensionnaires d'un centre de traitement de l'addiction. 

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 6, 2019 , mis à jour le March 6, 2019

Margot, Jérémy, Salomé, César, Sonia... ont entre 18 et 50 ans. Ils viennent pour un séjour de six semaines dans un centre thérapeutique, une maison à la campagne, à deux par chambre, pour le sevrage et la thérapie de groupe selon la méthode Minnesota qui repose sur l'abstinence totale et l'entraide.

Leur combat les réunit. Ils sont confrontés à eux-mêmes pour tenter de se reconstruire et de restaurer la relation à l'autre que l'addiction a détruite. Certains quitteront le centre, d'autres se suicideront... Les rescapés découvriront la solidarité, le partage, l'honnêteté, l'authenticité, la sincérité, l'humanité et la parole libératrice.

Entre réalité et fiction, Fabienne Godet, co-scénariste et réalisatrice du film "Nos vies formidables", nous plonge au coeur d'un centre de désintoxication. On ressent l'enfermement, la séparation, le temps qui passe lentement et la douleur qui ne quitte pas ces corps soumis au manque.

Fabienne Godet et Julie Moulier, scénariste et actrice, étaient les invitées du Magazine de la santé ce mercredi 6 mars. Retrouvez en vidéo l'intégralité de leur interview.

Y ALLER

  • Nos vies formidables
    De Fabienne Godet
    En salles le 6 mars 2019
     

Sponsorisé par Ligatus