Mois sans tabac : une participation en hausse de 54% en 2018 !

Par ailleurs, depuis le début de l'automne, les ventes de substituts nicotiniques ont connu une croissance de 66% par rapport à l’année précédente

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le November 29, 2018 , mis à jour le November 29, 2018

Pour la 3è édition de l'opération "Mois sans tabac", 241.691 personnes se sont inscrites sur le site mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr, a annoncé ce 28 novembre Santé publique France. C’est moitié plus qu’en 2017 (157.000), et un tiers de plus qu’en 2016 (180.000). Plusieurs outils d'aide à l'arrêt du tabac ont été mis en place pour les participants.

"L'application d'e-coaching conçue par l'Assurance maladie en partenariat avec Santé publique France et avec le concours de la Société francophone de tabacologie a été téléchargée près de 86.000 fois", a indiqué Santé publique France, selon laquelle "plus de 21.000 personnes ont eu recours au 39 89, la ligne téléphonique Tabac Info Service".

Côté réseaux sociaux, l'opération a attiré 118.000 fans sur Facebook et 4.900 followers sur Twitter.

Voir également : Tabac : "L'augmentation du prix est le premier facteur de dissuasion"

Le coup de pouce de l’Assurance maladie ?

Selon l'Observatoire des drogues et toxicomanies, relayé par France Info, les ventes de substituts nicotiniques ont connu cet automne une croissance de 66% par rapport à l’année précédente. On dénombrerait en effet plus de 300.000 utilisateurs mensuels.

Depuis le début de l’année, l'Assurance maladie a ouvert le remboursement à plusieurs traitements de substitution nicotinique sur prescription. Ainsi, la gomme à mâcher Nicotine EG est remboursée à 65% depuis mars, et le patch NicoretteSkin depuis fin mai. 100% des substituts devraient être concernés par le remboursement à partir du 1er janvier 2019.

la rédaction d’Allodocteurs.fr, avec AFP

Sponsorisé par Ligatus