Passeport sanitaire pour voyager : pour qui, comment et pourquoi ?

Le passeport sanitaire est en passe de devenir un outil central de la stratégie de déconfinement du gouvernement. Comment fonctionnera-t-il ? Sera-t-il obligatoire pour voyager ? Aller au restaurant ?

Par Rym Ben Ameur, journaliste

Rédigé le May 5, 2021 , mis à jour le May 7, 2021

Dès le début du mois de juin 2021, le pass sanitaire sera obligatoire pour accéder aux grands événements culturels ou sportifs en France. Il a d’ailleurs déjà reçu, hier, un premier feu vert de la commission des lois à l’Assemblée nationale et du conseil scientifique qui a estimé que ce dispositif pourrait permettre de réduire les risques tout en soulignant qu’il devrait rester temporaire. 

Ce dispositif sanitaire contre le Covid-19 pourrait ressembler à ceci : 

C'est ce qu’a révélé le commissaire européen Thierry Breton sur RTL. C'est une version européenne qui pourrait bien inspirer la future version française. 

Les modalités précises de ce nouveau pass n'ont pas encore été confirmées.  

Ce pass pourrait contenir les informations prouvant que vous êtes immunisés contre la COVID 19 et pourrait vous être demandé à l’entrée de certains lieux et contrôlé par les agents de sécurité. 

Il pourrait consister en un espace personnel, accessible depuis son smartphone ou en version papier, qui pourrait répertorier certaines informations comme : 

  • Un QR code.
  • L'Etat de résidence.
  • Les tests PCR négatifs récents.
  • Les attestations de non symptômes.
  • En cas de vaccination, les certificats de vaccination.

Pour le pass sanitaire version numérique, il sera intégré à l'application TousAntiCovid. 

 


 

Il existera également une version papier qui mentionnera : 

  • Votre nom.
  • Votre date de naissance.
  • Le numéro de votre passeport certifié avec le QR code.
  • Le fait que vous ayez été vacciné ou non avec le type de vaccin.
  • Si vous avez été porteur de la maladie depuis plus de 15 jours.
  • Pour ceux qui n'auront pas eu ni le vaccin, ni la maladie, un test PCR sera demandé. 

Un pass obligatoire dans le quotidien  

Ce pass pourrait être obligatoire pour pouvoir participer à certains événements qui rassembleront beaucoup de monde.  

A partir du 30 juin, il serait demandé pour accéder à un rassemblement de plus de 1000 personnes en extérieur et en intérieur. Dans les festivals, les foires, les grandes expositions, les stades... 

Également pour accéder à des établissements sportifs en plein air ou couverts. 

En revanche, il ne devrait pas être nécessaire pour les lieux de la vie de tous les jours, les restaurants, théâtres et cinémas, musées, ou pour aller chez des amis. Car ce serait tout simplement ingérable et inégalitaire.  

Un pass sanitaire pour voyager

Il semble que le pass sanitaire ne sera pas obligatoire mais très fortement recommandé pour voyager.

Il est déjà utilisé de façon facultative depuis 15 jours sur certains vols à destination de la Corse. Il doit l'être pour les vols "à destination de l'Outre-mer à partir de la semaine prochaine" pour une expérimentation de 4 semaines. 

Par ailleurs, dans les dernières annonces, à partir du 9 juin, les étrangers seront accueillis "avec pass sanitaire". Les Français devront aussi le fournir pour sortir du territoire. 

Ce pass ne sera pas qu’à l’échelle française, c’est un projet qui a vu le jour au niveau européen... L'idée d'un pass sanitaire a été présentée par la Commission européenne début mars et a été validée par les 27 Etats membres de l'Union européenne. Le pass européen pourrait voir le jour d’ici fin juin. 

A ce stade, les dirigeants européens ne comptent pas rendre ce pass obligatoire, mais ils envisagent d'inciter fortement la population à y recourir. 

Raisons valables pour sortir du territoire

Si vous deviez vous rendre à l’étranger pour la naissance d’un enfant, pour un mariage d'un de vos enfants... Pour l’instant, la réponse est non. 

De source diplomatique, "les déplacements depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger, même lorsqu’ils ne sont pas formellement interdits, restent strictement déconseillés jusqu’à nouvel ordre".   

Pour l’instant, les seuls motifs qui peuvent justifier un déplacement à l’étranger comme l’écrit le site du ministère de l’interieur sont :  

  • Motif sanitaire impérieux à préciser.
  • Motif familial impérieux.
  • Motif professionnel impérieux ne pouvant être différé.  

Il faut bien sûr remplir une attestation de sortie du territoire et également amener toutes les pièces justificatives nécessaires.  

Tout cela est valable à priori jusqu’au 9 juin et à partir de cette date, les frontières devraient rouvrir. Tout peut évoluer et changer très vite d’ici là.