INFOGRAPHIES. Covid : l'épidémie s'accélère

L’épidémie accélère depuis la fin du mois de juin. Selon l’Institut Pasteur, le variant Delta pourrait être responsable de pics d’hospitalisations dès cet automne.

Par Lucile Boutillier

Rédigé le July 16, 2021 , mis à jour le July 16, 2021

8365 nouveaux cas de Covid le 12 juillet : ce chiffre est moins impressionnant que les pics des différentes vagues de l’épidémie, mais il demeure inquiétant. En effet, l’épidémie accélère à nouveau depuis la fin du mois de juin.

Le nombre de nouveaux tests positifs était descendu à environ 2000 par jour entre le 20 juin et le 1er juillet. Mais depuis, il est remonté à plus de 8000 nouveaux cas. Pour 96% d’entre eux, les personnes n’ont pas reçu de vaccin contre le Covid.

Cette remontée épidémique pourrait avoir des conséquences désastreuses.

A lire aussi : Covid : que sait-on du nouveau variant "Delta plus" ?

Progression du variant Delta

L’Institut Pasteur redoute une pression « importante » sur les hôpitaux au début du mois d’août. Les chercheurs de l'Institut ont étudié la dynamique du variant Delta et son impact sur l’épidémie. À partir de leurs résultats, ils ont élaboré plusieurs scénarios. 

Selon le premier scénario, nous pourrions atteindre 35 000 cas Delta par jour le 1er août, si le taux de transmission du virus reste le même. Si la transmission diminue, ce chiffre pourrait se situer entre 10 000 et 22 000 nouvelles personnes infectées par le variant.

Saturation des hôpitaux

D’après les chercheurs, le nombre de lits occupés à l’hôpital et en réanimation va se stabiliser puis remonter.

Selon les différents scénarios, nous pourrions atteindre « un pic d’hospitalisations similaire » à celui de la première vague durant le mois de septembre. Soit plus de 30 000 personnes hospitalisées, bien plus jeunes que durant le début de l’épidémie.

Face à ces prévisions inquiétantes, l’Institut Pasteur rappelle de continuer à appliquer les gestes barrière. Les chercheurs précisent également que ces estimations ne prennent pas tout à fait en compte l’efficacité de la vaccination sur le variant Delta.