Alzheimer : mieux comprendre le malade

L'association France-Alzheimer propose partout en France une formation gratuite pour les aidants familiaux : familles, amis, voisins... qui s'occupent d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer. Cette formation est animée par une psychologue et une bénévole, elle-même ancienne aidante familiale.

Par La rédactions d'Allodocteurs.fr

Rédigé le December 3, 2014 , mis à jour le August 25, 2015

Aujourd'hui, 850.000 personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer en France. Et chaque année, 225.000 nouveaux cas sont diagnostiqués. La maladie touche principalement des personnes de plus de 80 ans et en majorité des femmes.

Cette maladie neurodégénérative entraîne progressivement la disparition des neurones et l'atrophie du cerveau. Cela crée des pertes de mémoire, des troubles du comportement, du langage, de l'orientation…

La maladie d'Alzheimer bouleverse la vie des malades mais aussi la vie familiale dans son ensemble. Ainsi, ce sont en tout trois millions de personnes qui sont concernées : les conjoints, enfants, frères, soeurs, amis... qui s'occupent du malade et qui le voient peu à peu changer d'humeur et de comportement sans vraiment comprendre. Ils doivent le stimuler et souvent aussi assurer les gestes quotidiens.

Une mère, une épouse, un mari, une soeur... dans la formation proposée par l'association France Alzheimer pour les aidants familiaux, tous ont un proche qui souffre de la maladie d'Alzheimer. Les changements de personnalité et d'humeur de leur proche malade, les aidants doivent apprendre à vivre avec.

Les aidants sont confrontés à de nombreuses difficultés quotidiennes. "Les principales difficultés sont d'abord la compréhension de cette étrangeté d'une personne qui n'a plus de relation logique, de pensée logique qui fait que quand on dit quelque chose, on comprend ce que dit l'autre. Les autres difficultés sont les troubles pratiques : une personne qui ne sait plus très bien manger, qui ne sait plus s'habiller… Certains actes de la vie quotidienne posent problème", explique Cécile Zamansky, psychologue clinicienne.

Face à cette vie bouleversée, les proches de malades d'Alzheimer sont souvent épuisés et isolés. Pendant les six séances de formation, les aidants partagent leur expérience autour de thèmes : la maladie, l'accompagnement ou encore la communication avec la personne malade. Cette formation gratuite dure quatorze heures à l'issue desquelles les participants auront des clés pour mieux vivre le quotidien avec leur proche malade.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus