Reprendre une activité physique après un AVC

Après plusieurs mois de rééducation, les patients victimes d'un AVC et qui ont retrouvé une certaine autonomie peuvent rentrer chez eux. Pour éviter qu'ils ne se renferment sur eux et arrêtent toute activité physique, une équipe médicale a établi un partenariat avec une salle de fitness.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le June 26, 2018 , mis à jour le June 27, 2018

Pour maintenir une activité à la sortie de l'hôpital, des patients, victimes d'un accident vasculaire cérébral, se retrouvent dans une salle de sport. "C'est l'activité quotidienne répétée qui permet de maintenir voire d'améliorer les capacités", souligne le Dr Christophe Duret, spécialiste en médecine physique et de réadaptation.

Ce dispositif a été rendu possible grâce à un partenariat entre des salles de sport et une équipe médicale. L'ARS finance en partie ce projet, depuis son lancement en février 2017, pour que les malades payent un tarif réduit. "La particularité de ce programme est que nous missionnons nos professionnels de santé", précise le Dr Duret. "Nos moniteurs en activité physique sont mis à disposition de ces salles parce qu'ils ont l'expertise requise et connaissent les profils des patients", ajoute-t-il.

Si, chez les patients, le fait de fréquenter une salle de sport peut créer de l'appréhension, celle-ci s'efface très vite : beaucoup de patients prennent leur abonnement à la salle après les 6 mois d'essai. C'est cela aussi, le sport : redonner confiance en soi.

Sponsorisé par Ligatus