Cancer du sein : les hommes aussi (2)

Chaque année, en France, on recense près de 50 000 nouveaux cas de cancer du sein. Plus de 99% sont détectés chez des femmes. On le sait moins mais 300 cas par an environ concernent des hommes.

Par la rédaction d'allodocteur

Rédigé le May 29, 2020 , mis à jour le May 29, 2020

Sommaire

Qu'est-ce que le cancer du sein chez l'homme ?

Marina Carrère d'Encausse et Régis Boxelé expliquent le cancer du sein chez l'homme.

Une boule un peu dure à la palpation dans la zone du sein ou de la poitrine, c’est dans de nombreux cas le premier signe d’un cancer du sein...chez la femme mais aussi chez l’homme ! Contrairement aux apparences, eux aussi peuvent être touchés par ce type de tumeurs car les seins féminins et masculins ont de nombreux points communs anatomiques.
Le sein féminin est constitué de graisse et d’un tissu glandulaire composé d'un réseau de lobules et de canaux galactophores, qui permettent l'allaitement en transportant le lait. C'est-ce qu’on appelle la glande mammaire. Elle se développe à la puberté sous l'effet des hormones. Chez l'homme, la composition du sein est donc sensiblement la même. La seule différence, c’est la taille. La glande mammaire masculine ressemble à la glande mammaire féminine avant la puberté. 

Il existe des facteurs de risque communs pour les deux sexes : l'hérédité, l'exposition aux radiations ou encore des maladies antérieures bénignes du sein. Chez l’homme, d’autres facteurs de risque plus spécifiques ont été identifiés à savoir certaines maladies testiculaires, une infertilité, une cirrhose ou des seins particulièrement développés, ce qu’on appelle la gynécomastie. Dans beaucoup de cas, les causes du cancer ne sont pas identifiées.  

Le cancer du sein masculin est rare. Sur les 50 000 cas de cancers du sein diagnostiqués chaque année en France, moins de 1% concernent un homme. Cependant, la mortalité est plus élevée chez ce dernier avec un taux de survie moyen à 5 ans de 69% contre 80% chez la femme. En cause : une maladie largement méconnue par le public, pour qui cette maladie est strictement féminine.

Cancer du sein chez l'homme : le témoignage de Franck

Franck, 41 ans, atteint d'un cancer du sein.

Les hommes à risque ne se font donc pas dépister et ne consultent que tardivement alors que la tumeur est déjà à un stade avancé. 
Franck, 41 ans, a consulté tout juste un mois après avoir senti une boule un peu dure au niveau de son mamelon gauche. C’était en Juillet 2019.
Il suit une chimiothérapie depuis 6 mois qui a pour but de réduire le volume de la tumeur avant l’opération.

Cancer du sein chez l'homme : une opération pour éviter les récidives

Attention, images de chirurgie !

Quand Franck a découvert sa tumeur, elle faisait environ 1,5 centimètre de longueur dans son sein gauche. Grâce à la chimiothérapie, son volume a diminué. Aujourd'hui, Franck se fait opérer. L'objectif est de retirer les deux seins ainsi que les ganglions lymphatiques, en périphérie, pour éviter la récidive. Après l'opération, il devra suivre une rééducation du bras ainsi qu'une hormonothérapie.