Cancer du poumon : des résultats encourageants pour un nouveau traitement

Les premiers résultats d’une nouvelle thérapie présentée la semaine dernière à l’ASCO, le grand rendez-vous annuel de la cancérologie, pourrait améliorer le pronostic du cancer du poumon.  

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le June 8, 2020 , mis à jour le June 8, 2020

C’est un espoir pour les patients atteints d’un cancer du poumon chez qui aucun traitement ne fonctionne. Une équipe de Gustave Roussy, à Villejuif, a développé une nouvelle approche qui diminue les lourds effets secondaires de la chimiothérapie. Le principe du traitement : faire porter la chimiothérapie par un anticorps. 

Le Dr Anas Gazzah, oncologue, explique : “on peut comparer cet anticorps conjugué à une chimiothérapie camouflée ou maquillée, qui va être délivrée au cœur de la cellule cancéreuse contrairement à la chimiothérapie conventionnelle standard qui touche toutes les cellules malades mais aussi les cellules saines”.

Une chimiothérapie qui cible uniquement les cellules malades 

Cet anticorps conjugué à la chimiothérapie va pouvoir se fixer sur une molécule produite uniquement par les cellules malades, et non par les cellules saines. Une fois accroché, l’anticorps conjugué entre dans la cellule cancéreuse, et la détruit en conservant les cellules saines. Cette méthode, expérimentée sur 92 patients, a montré des résultats encourageants. 

Selon le Dr Anas Gazzah, “chez 20% des patients, nous obtenons une diminution significative de la taille de la tumeur. Mais, on a obtenu aussi un taux de contrôle de la maladie d’environ 64%. Ça veut dire une stabilisation ou une diminution de la maladie. Ce qui est considérable”.  

Ce traitement pourrait constituer une chance pour les malades en échec thérapeutique. Prochaine étape pour qu’il soit validé : un test sur plus de patients, en comparaison avec une chimiothérapie classique. Cet essai, dit de phase 3, doit débuter dans quelques mois.