Cancer du pancréas : quand l'opération est possible

Le cancer du pancréas est très difficile à traiter. Pour certains patients, la chirurgie peut être envisagée.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le April 29, 2019 , mis à jour le April 30, 2019

Dans plus de 50% des cas, le cancer du pancréas est diagnostiqué trop tardivement pour être opéré. Mais grâce au progrès des scanners et des traitements, cette tendance commence à s'inverser. Un espoir, car l'opération améliore considérablement le pronostic vital. Elle permet d'augmenter de 20% l'espérance de vie à 5 ans. Mais elle peut aussi se pratiquer en prévention quand une tumeur bénigne, mais susceptible de dégénérer, est découverte par l'IRM.

L'opération est très délicate, les risques de complications sont importants. Et malheureusement, toutes les tumeurs ne sont pas opérables. Seuls quelques malades en bénéficient (environ 15%). Si la tumeur touche des vaisseaux sanguins importants ou qu'elle est trop étendue, il faut dans un premier temps réduire sa taille par une chimiothérapie (combinaison radio et chimio) pour la rendre opérable, et ce n'est pas toujours possible.

Le pronostic a longtemps été très sombre pour les personnes dont le diagnostic du cancer de pancréas est confirmé, ne dépassant pas les 5 ans. Selon la fondation Aide et Recherche en CAncerologie Digestive (ARCAD), tous stades confondus, cette survie à 5 ans est aujourd'hui de 5%. En cas de chirurgie suivie de chimiothérapie, elle est de l'ordre de 20-25%.

Cette opération est lourde et le patient doit être suivi régulièrement par une équipe médicale pluridisciplinaire, des cancérologues, bien sûr, mais aussi des nutritionnistes et des psychologues. Le malade doit accepter de changer son mode de vie pour aider son organisme affaibli par le cancer et par l'ablation du pancréas.