Cancer du foie : une biopsie pour établir le diagnostic

Lorsqu'une grosseur apparaît sur un organe, il faut déterminer s'il s'agit d'une lésion maligne ou bénigne. Pour cela, on pratique une biopsie, c'est-à-dire qu'on va recueillir du tissu sur l'organe concerné pour l'analyser.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le October 2, 2013 , mis à jour le August 26, 2015

Le cancer peut prendre naissance dans de nombreux organes. Mais quel que soit le type de cancer, ils ont tous un même point de départ : une cellule qui se multiplie de façon anarchique. Elle ne répond plus au mécanisme de régulation habituelle, ce qui aboutit à la formation d'une masse qu'on appelle tumeur. C'est en étudiant le mode de développement des cancers, que les chercheurs ont mis au point de meilleurs outils de diagnostic.

Pour vérifier s'il s'agit de tumeurs du foie ou des métastases d'un autre cancer, il est nécessaire de pratiquer une biopsie hépatique. L'examen se passe au bloc opératoire sous anesthésie locale et contrôle échographique.

Le radiologue commence par prélever du tissu de foie sain, et va ensuite ponctionner les tumeurs. "Pour savoir s'il s'agit d'une tumeur primitive du foie ou d'une tumeur métastatique, le prélèvement de la tumeur est important mais aussi le prélèvement du foie sous jacent pour voir s'il y a des facteurs prédisposants au développement d'une tumeur primitive", explique le Dr Frédéric Deschamps, radiologue interventionnel.

Pour caractériser le cancer, les prélèvements de foie sont envoyés dans un service d'anatomopathologie où ils seront analysés. Ils sont enregistrés pour assurer leur traçabilité, rangés dans de petites cassettes et placés dans des bains d'alcool pour être déshydratés.

Des coupes sont ensuite effectuées, elles sont colorées et placées sur des lames pour être observées au microscope. L'anatomopathologiste peut ainsi écarter ou confirmer les suspicions de cancer. Cela donne une indication au médecin pour déterminer s'il s'agit d'un cancer primitif ou d'une métastase, mais seule la recherche d'un marqueur spécifique affinera le diagnostic.

Le Dr Peggy Dartigues, anatomopathologiste, présente l'intérêt de la biopsie hépatique : "la biopsie hépatique est nécessaire d'une part pour obtenir le diagnostic de malignité. D'autre part elle permet de déterminer les facteurs pronostiques de la maladie. Et enfin elle permet aussi d'obtenir des facteurs prédictifs de réponse à certaines thérapeutiques". En moyenne, il faut une semaine pour obtenir les résultats d'une biopsie hépatique.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus