L’allergie au pollen d’ambroisie de retour

Le RNSA, Fredon France et l’Observatoire des ambroisies ont détecté l’arrivée des premiers grains de pollen dans la région du Rhône.

©fotolia

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le July 31, 2020 , mis à jour le August 2, 2020

Pas de répit pour les allergiques : le pollen d’ambroisie devrait arriver le 8 août dans la région de Lyon, selon le modèle de prévision du RNSA. Les capteurs ont déjà détecté les premiers grains fin juillet. La concentration dans l’air de pollen d’ambroisie devrait être prochainement suffisante pour provoquer une reaction chez les personnes les plus sensibles.

Selon le communiqué commun de l’Observatoire des Ambroisies, de Fredon France et du RNSA, ces dates peuvent être avancées de 3 à 4 jours au sud de Lyon dans la moyenne vallée du Rhône et retardées de 2 à 3 jours au nord, dans le Nivernais. Le pic principal de pollen interviendra une vingtaine de jours plus tard.

A lire aussi : L'ambroisie : un vrai cauchemar pour les allergiques

Un pollen très allergisant

Rhinites, conjonctivites, trachéites, asthme, eczéma … Il ne suffit que de quelques grains de ce pollen pour déclencher des symptômes.

Les personnes qui se savent allergiques doivent donc absolument suivre leur traitement. Les trois organismes recommandent également à ces personnes de consulter leur médecin traitant.

A lire aussi : La lutte contre l'ambroisie, "c'est l'affaire de tous !"

Signaler les implantations d’ambroisie

Une plateforme interactive de signalement de la plante existe depuis 2014. Pour agir contre l’expansion de l’ambroisie, vous pouvez ainsi utiliser le site signalement-ambroisie.fr pour signaler les plants aux autorités locales.

Votre signalement sera ensuite transmis au référent ambroisie concerné, qui s’occupera de faire arracher la plante et de la détruire avant la grenaison et donc la production de pollen.