Pourquoi vous ne pourrez plus acheter de cacahuètes à bord des avions EasyJet

La compagnie aérienne britannique annonce qu'elle arrête de vendre des cacahuètes à bord de ses avions. Les derniers produits contenant ces fruits à coque seront retirés dans les prochains mois.

Crédits Photo : © Pixabay / Floriana Tatar

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le April 25, 2019 , mis à jour le April 25, 2019

Envie d’un en-cas salé pendant votre voyage en avion ? Si vous volez avec EasyJet, vous ne pourrez bientôt plus opter pour un sachet de cacahuètes. La compagnie aérienne britannique a en effet annoncé l'arrêt de la vente de ces arachides à bord de ses appareils. Objectif : aider à protéger les passagers contre les risques d'allergie alimentaire.

Ainsi, "nous avons arrêté la vente de cacahuètes à bord et nous retirerons les derniers produits contenant des fruits à coque dans les prochains mois", développe EasyJet dans une déclaration transmise le 25 avril 2019 à l'AFP. "La santé et le bien être de tous nos clients et équipages est notre priorité la plus importante et nous avons donc mis en place plusieurs procédures pour aider les clients ayant une allergie aux fruits à coque", complète la compagnie low-cost. 

A lire aussi : Allergies alimentaires : le danger dans l'assiette

Tout client allergique est sommé de le signaler

D’autres compagnies aériennes ont déjà adopté des conditions particulières en matière de fruits à coque : la britannique British Airways et l'irlandaise Ryanair n'interdisent pas, par exemple, la vente à bord mais demandent aux passagers de ne pas en manger si un autre voyageur a une allergie. Pourquoi de telles précautions ? Le Royaume-Uni se montre très sensible aux risques allergiques depuis la fin de l'année 2018, après la mort d'une jeune Britannique de 15 ans, qui a suscité une grande émotion dans le pays. Il est apparu que son décès à Nice en 2016, après qu'elle se soit sentie mal dans un vol British Airways en provenance de Londres, s'expliquait par une réaction allergique causée par un sandwich de l'enseigne Prêt A Manger, dont l'étiquetage a été mis en cause. La chaîne de restauration britannique s'était par la suite engagée à mentionner tous les ingrédients présents dans ses produits.

Que les passagers qui n’imaginent pas un voyage en avion sans ces fruits à coque se rassurent cependant : ils pourront toujours grignoter des cacahuètes durant le vol à condition qu’ils les aient achetées avant de monter dans l’avion… et qu’aucun voyageur ne les en empêche. Car la compagnie demande à tous ses clients allergiques à la cacahuète de le signaler avant de prendre leur vol afin qu’elle prie les autres passagers de ne pas consommer de fruits à coque à bord de l'appareil.