Grèves des médecins : que faire en cas de fièvre ?

Alors que les urgentistes ont interrompu leur mouvement de grève, les médecins généralistes initient le leur aujourd'hui. Dans ce contexte, et afin d'éviter une attente trop longue et un engorgement des hôpitaux, voici quelques réflexes à adopter en cas de fièvre *.

Par Mathilde Liotard

Rédigé le December 23, 2014 , mis à jour le December 23, 2014

Si vous avez de la fièvre, c'est-à-dire que votre température corporelle monte au-delà de 38 °C et qu'elle ne baisse pas, vous pouvez prendre du paracétamol (évitez l'ibuprofène et l'aspirine).

Buvez régulièrement de l'eau afin de limiter la déshydratation, et évitez de trop vous couvrir. Vous pouvez éventuellement prendre un bain, dont l'eau devra être à environ 2 °C en dessous de votre température corporelle.

Néanmoins dans certains cas, un adulte dit immunocompétent (aux défenses immunitaires normales) doit faire appel à un professionnel de santé :

  • Si vous présentez des troubles de conscience comme des hallucinations, que vous êtes dans un état de somnolence, que vos réactions sont particulièrement lentes.   
  • Si votre fièvre s'accompagne de violents maux de tête, de vomissements, de troubles de conscience ou encore de tâches violacées sur votre corps. Il peut s'agir d'une méningite, une maladie qui touche l'enveloppe du cerveau. Il faut alors agir rapidement en prévenant un professionnel de santé, le 15 étant le mieux adapté. 

En revanche un adulte immunodéficient est plus vulnérable. En cas de fièvre il doit consulter un médecin.

Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à joindre le SAMU en composant le 15. Vous pourrez ainsi décrire les symptômes et être pris en charge si besoin.

Notez que le SAMU a la possibilité de faxer une ordonnance à votre pharmacie la plus proche.

Concernant la fièvre chez l'enfant, vous pouvez vous référer à l'article suivant : Mon enfant a de la fièvre, comment la faire baisser ?

 

Pendant la grève, si vous avez besoin d'un médecin :

- En journée les 24, 26, 27 matin, 29, 30 et 31 décembre 2014, les 2 et 3 janvier 2015 matin : contactez d'abord votre médecin traitant. S'il est absent, vous pouvez appeler directement le 15. Vous serez orienté en fonction de votre situation médicale.

- Les nuits à partir de 20h, les samedi 27/12 et 3/1 après-midi, les dimanche 28/12 et 4/1 , et les jours fériés (jeudi 25/12 et 1/1) : appelez directement le 15.

*Merci pour leurs conseils au Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste et auteur de "101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences" (Robert Laffont, 2014) et au Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste

Sponsorisé par Ligatus