Rhumatismes : existe-t-il des contre-indications à l'utilisation des plantes ?

Existe-t-il des contre-indications concernant les plantes utilisées pour soulager les rhumatismes ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le October 24, 2016 , mis à jour le October 26, 2016

Les réponses avec le Dr Aline Mercan, médecin phytothérapeute :

"On n'utilise pas trop longtemps la prêle. On l'utilise sur des cures de trois semaines, un mois. On pourrait incriminer la prêle sur des maladies auto-immunes au long cours, même si cela n'est pas très documenté. Par précaution, on va la prendre en cures intermittentes.

"Le saule, tout ce qui contient de l'acide salicylique, est théoriquement contre-indiqué en cas de traitement par anticoagulants ou en cas d'ulcère. Mais des publications, en particulier canadiennes, montrent que la combinaison de l'aspirine avec les polyphénols et les tanins rendrait le saule anodin en cas d'ulcère. On pourrait le prendre alors que les anti-inflammatoires sont déconseillés. Il y a donc finalement très peu de contre-indications."