Des formations en entreprises pour lutter contre les rhumatismes

Près d'un tiers des Français a déjà dû s'arrêter de travailler à cause de douleurs ostéo-articulaires ou rhumatismes. Certaines entreprises forment donc leurs salariés pour limiter les gestes douloureux au travail.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 1, 2018 , mis à jour le February 1, 2018

A 38 ans à peine, Arnaud souffre déjà de rhumatismes.  Ces articulations sont fragiles, son dos est affaibli. Cariste dans une grande surface, il a un métier pénible. Et, depuis septembre, la douleur est devenue tellement insupportable qu’il a dû arrêter de travailler. "Je faisais 10 mètres, et j’avais le nerf sciatique qui tirait très fort. J’ai été voir un médecin qui m’a dit : « Vous êtes obligé de vous arrêter ». C’est très embêtant,  car c’est la première fois que je dois m’arrêter aussi longtemps. C’est dur mentalement. J’ai besoin de bouger".

Les douleurs ostéo-articulaires empoisonnent la vie de nombreux Français. Ces arrêts-maladie ont un impact économique important sur les entreprises. Certains font appel à Denis Forgeon, ostéophate. Ce jour-là, il intervient dans un garage automobile. Les mécaniciens prennent souvent de mauvaises postures et portent des charges lourdes. Ils sont donc à risque pour les rhumatismes. Denis Forgeon les conseille pour qu’ils changent leurs habitudes de travail. "On essaye de sécuriser au maximum les gestes, les postures, pour éviter les lombalgies, cervicalgies, les problèmes de tendinites d’épaules, les inflammations des articulations de canal carpien… C’est tout ce travail qui va limiter les arrêts de travail et les maintenir en bonne forme".

Ces actions de prévention se développent de plus en plus dans les entreprises car elles prennent conscience du coût humain et financier de ces maladies.

Sponsorisé par Ligatus