Les objets contre le mal de dos : quelle efficacité ?

Le mal de dos est un marché très porteur, qui voit chaque saison son lot de produits "innovants" et "révolutionnaires". Coussins anatomiques, coque rigide, ceinture de massage... Setti Dali nous présente toutes les nouveautés dans ce domaine.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le December 18, 2013 , mis à jour le December 27, 2013

Quand on a mal au dos, on est prêt à tout. Même au pire : des décharges électriques, des bains de chaud ou de froid, dormir sur un tapis de clous... Les idées pour vaincre le mal du siècle ne manquent pas. Et les acheteurs non plus. Le plus souvent, ils souffrent depuis longtemps et ont tout essayé : kiné, ostéopathie, yoga, acupuncture… Problème, il n'existe pas de produits miracles. Rien ne peut remplacer le sport, l'activité physique qui est bonne pour notre dos.

Quid de l'utilisation d'une ceinture de massage ?

Concernant la ceinture de massage, il s'agit de l'électrostimulation. On a tendance à penser que si le kiné l'utilise en séance, ça doit être bon et efficace. Mais il faut savoir que la ceinture de massage ne guérit pas, elle soulage. Ensuite, leur efficacité n'est pas prouvée, leur fréquence étant trop faible. En résumé, ces ceintures de massage ne font pas de mal, mais pas de bien non plus.

Pour soulager son dos, il faut tout d'abord bien s'asseoir. Trois quarts des Français passent leur temps assis, en voiture, au bureau, dans les transports… L'équation est simple : moins on bouge, plus on se tient mal assis. Résultat : on a mal au dos. On a alors inventé le tuteur. Une coque rigide qui vous veut du bien. Le dernier né vient des Etats-Unis, il s'agit du back joy. Traduction : le postérieur heureux. Il vous oblige à garder le bassin tenu, à ne pas voûter le bas du dos. Impossible alors de croiser les jambes, ce qui est déconseillé quand on tient une position statique trop longtemps.

De l'avis des kinés, l'idée n'est pas mauvaise. On peut sans cesse répéter les conseils pour tenir la bonne posture, le mauvais naturel revient au galop. Les personnes n'ont pas conscience qu'elles se tiennent mal. Toutefois au bout de quelques heures assises sur le back joy, on a tendance à relâcher son dos et à se voûter. Moralité, il n'y a pas meilleur garde-fou que soi-même. Le back joy coûte 40 euros.

Dans le même esprit, il y a également le t-shirt "Tiens-toi droit". Au niveau des épaules du t-shirt, des bandes élastiques exercent une forte pression vers le bas et l'arrière. Il s'agit d'un bon tuteur mais son prix reste élevé : 127 euros.

La mode des coussins anatomiques

Pour soulager les cervicales, les coussins anatomiques ont la cote. Ils se vendent comme des doudous : pour le lit, la voiture, l'avion… La faute à la mousse à mémoire de forme qui a révolutionné le marché. Le principe des coussins anatomiques : par la chaleur de votre corps, le coussin se déforme et prend l'empreinte de votre anatomie. Et il faut bien l'avouer, ce matériau empêche les mauvaises positions surtout pendant le sommeil : ces fameux tours de cou qui vous harcèlent au réveil. Pourquoi ? Quand on dort, on a tendance à poser sa tête trop bas sur l'oreiller. Résultat : on se retrouve la tête désarticulée par rapport au reste du corps, on force sur les cervicales.

Le principe des oreillers anatomiques est de caler la tête dans une bonne position pendant toute la phase de sommeil. On pose sa tête dans une espèce de niche. On y est bien dans toutes les positions : sur le côté, allongé ou sur le dos. De l'avis des rhumatologues et des kinés, c'est un bon accessoire pour dormir, mais qui reste encore trop cher. Il côute environ 109 euros.

Le coussin d'air, la nouveauté contre le mal de dos

Côté nouveauté, on peut citer un coussin inventé par un pharmacien. Ce coussin n'a pas de mousse magique mais juste de l'air. Il s'agit donc d'un coussin d'air. L'originalité est ailleurs. Il y a des sortes d'encoches dans lesquelles on y insère sa colonne vertébrale, en s'allongeant dessus. Car ce coussin est censé soulager les douleurs du dos, et améliorer l'alignement de la colonne.

A-t-on moins mal après qu'avant ? Pas vraiment. Apparemment, il faudrait en faire tous les jours à raison d'une à deux séances de quinze minutes pour sentir une différence. Les personnes qui ont essayé constatent une amélioration au bout de trois mois. Les kinés vous diront que ce n'est rien d'autre qu'une séance de relaxation basée sur une respiration lente et profonde, et des étirements de la colonne. Le même système est adapté au dossier d'une chaise ou d'une voiture par exemple.

Un tapis de fleurs pour soulager le mal de dos ?

Il s'agirait plutôt de la version "Les fleurs du mal". Le principe est de s'allonger sur des picots et serrer les fesses. C'est le principe d'acupressure revisité sur un tapis de sol. Les pressions stimulent et agissent sur le système nerveux et sanguin. Au début, on a surtout l'impression d'être un fakir. Mais l'idée est de lâcher prise, de se détendre… bref, d'accepter la douleur. D'ailleurs, il faut fournir tellement d'efforts physiques pour tenir dessus, qu'on sécrète de l'endorphine, un anti-inflammatoire naturel.

Tous ces effets ont fait l'objet d'une étude clinique en Russie, mais pas en France. En France, le tapis aurait déjà séduit près d'un millier de personnes. Il est aussi utilisé par une unité de soin kiné en Belgique.

En savoir sur le mal de dos

Sponsorisé par Ligatus